dimanche 28 août 2011

August 2011 .



---------------------------------------------


---------------------------------------------

---------------------------------------------


Voir se finir le mois d'août Se lever très tôt tout les matins pour travailler Penser au CDI que je signerai sûrement dans un mois Jouer au Jenga et semer la zizanie dans l'appartement Se sentir bien seule après deux semaines de copines à l'appart' Faire venir SOS Médecins pour Fraise à 3h du matin Caresser des walibis et nourrir des perroquets Faire chauffer la carte bancaire dans le seul but de changer de vernis tout les trois jours Gagner le concours de Morning by Foley Mettre des glaçons Space Invaders et des petits rennes suédois dans son verre d'eau Attendre une heure en plein soleil pour rentrer à Planète Sauvage S'essuyer les pieds sur le nouveau tapis PacMan Jouer au Uno dans les bars Commander une Piña Colada Se faire lécher le nez par Mimi Faire les tuto nail art de Dainty Squid (et les réussir) Annuler le Paint Ball Avoir les larmes aux yeux à cause de Marion trois fois en une semaine Manger Vegan chez Bouli Refiler toute sa viande au voisin Se préparer des bentos trop mignons Avoir envie d'un nouvel objectif (50mm) Prendre des photos Dessiner dans le nouveau moleskine Râler contre le voisin Suivre assidument MasterChef Photographier le ciel nantais Avoir peur des grosses tempêtes qui s'abattent sur Nantes Cacher mon septum Acheter quatre thés différents en 1 mois (à peine d'ailleurs) Avoir la meilleure amie de la galaxie (eh oui !) Passer du temps aux Fonderies Faire des réactions toutes pourries aux mains à cause des gants en latex du boulot Accompagner Marion chez le tatoueur Entendre des cris de terreur à 2h du matin (et ne pas en dormir de la nuit du coup) L'aimer plus que tout Manquer de temps pour le blog Apprécier le fait de se faire reconnaître par des lectrices dans la rue (et ça plusieurs fois dans la journée ) Se dire que l'été est terminé, que les journées de travail s'enchaînent. Et râler ...

jeudi 11 août 2011

Homy's - Food.Drink.Music .

Fin mai, je commençais mon petit projet d'articles sur mes petites boutiques nantaises coup de coeur en vous publiant un premier article consacré au Printemps de Marnie. Au mois de juin, je poursuivais ce joli projet avec un second article sur une petite papeterie portant tout simplement le nom Les P'tits Papiers.
Vous êtes nombreux(ses) à avoir réagis à ces deux articles et apparemment, l'idée vous plaît. Je dois dire que j'en suis vraiment très satisfaite. Vos réactions à vous, lecteurs / lectrices ainsi que les réactions des boutiques concernées me touchent énormément et me poussent à continuer et à démarcher de plus en plus de boutique.
Dans le dernier article concernant mon projet : "Mes petites boutiques nantaises coup de coeur", je vous annonçais que la prochaine boutique seraient assez différente des deux premières et que ça plairait aux garçons. J'étais restée assez secrète à ce sujet mais en fait, je voulais parler d'une boutique nantaise de jeux vidéos (qui est vraiment hyper cool). Au final, ça attendra un peu. Mon été est très riche en découverte et il fallait absolument que je parle de certaines boutiques assez rapidement. Des petites boutiques sur lesquelles je suis tombée un peu par hasard, ou par bouche à oreille. Les coups de coeur de l'été 2011

Ce genre de découvertes "coup de coeur" (et le mot est vraiment très approprié pour le coup), Homy's en fait parti. Bon, autant vous prévenir tout de suite, cet article ne parlera pas de jolies petites boutiques avec pleins de gadgets ou de petits carnets en tout genre.
Oui, parce qu'au fond, ce projet d'articles, c'est pas seulement dans l'idée de remplir vos appartements et vos bureaux de gadgets, de bijoux, de papiers. C'est aussi vous faire découvrir des bons petits endroits où vous pouvez vous remplir le bide. Parce que bon, il faut admettre que je suis une grande gourmande et je sais pertinemment que vous aussi (allez, lectrice, arrête de faire non de la tête, se mentir à soi-même c'est mal !). Donc il est fort possible que par la suite, entre deux boutiques, je glisse un article sur un petit restaurant ou un joli salon de thé. Mes bonnes adresses, tout simplement. Peu importe de quoi il s'agit.


Homy's en fait, j'ai découvert ça avec Marion (). J'étais déjà passée devant un nombre incalculable de fois mais je n'avais jamais pris la peine de m'y intéresser plus que ça. Et puis, il y a quelques semaines (mi juillet, par là), on se balladait dans Nantes et au détour d'une rue, on est tombée sur ce joli petit restaurant. Quelques jours plus tard, premier jour de la sortie d'Harry Potter en salle. Avec Marion, on s'est dit que ça serait pas mal d'aller faire un petit tour chez Homy's juste avant, histoire de se remplir convenablement le bidon pour la projection. Bon, déjà, Homy's vous donne envie d'entrer juste en regardant la façade du restaurant. C'est joli, épuré, le logo est simple mais classe, on voit au loin une petite blonde qui s'agite derrière son comptoir et y'a une ambiance de "viens-entre-c'est-comme-à-la-maison-tu-va-tomber-amoureux-d'ma-bouffe" qui se dégage gentiment du lieu et te pousse à entrer très vite.
La petite blonde, c'est Helen Elle est toute douce, toute gentille et prends soin de ses clients comme de ses propres enfants (mais si, mais si). Homy's existait déjà depuis quelques petites années mais c'est elle qui a repris l'endroit en juin dernier. Je ne sais donc pas se que vallait Homy's avant Helen, mais je peux vous dire que la petite dame envoie du lourd ! Chaque détail est étudié pour nous faire tomber amoureux de ce petit paradis du Bagels La sublime tête de cerf en carton, la petit cloche à gâteau, ses petits lemon cheesecake maison, le Philadelphia qu'elle met dans ses bagels, ses petits sacs à emporter comme dans les séries américaines (mais si, vous savez, le sac en sorte de papier craft dans lesquels les mamans américaines mettent le goûter de leurs enfants !!), ses petits stickers, son frigo rétro, son joli tablier, la musique qu'elle choisit, les petits pots blanc en forme d'hibou, de chouette ou de poupée russe, ses boissons originales, les noms qu'elles donnent à ses bagels, son sirop à la menthe, ...
Tout me plaît chez Homy's. Helen a pensé à chaque petit détail, même les plus insignifiants, et c'est ça qui fait tout le charme du lieu. Mais bon, la déco c'est bien, mais, et la bouffe alors ?! Comme je disais tout à l'heure, Homy's c'est le lieu idéal pour déguster les meilleurs bagels de Nantes (voire plus). Helen fait tout elle même devant les clients et prends soin de ramener dès qu'elle le peux des produits frais tout droits venus de son jardin Et puis il y a aussi son petit coleslaw qui est vraiment HYPER bon et qui accompagne tout ses bagels =)
Alors, t'as toujours envie d'aller au MacDo demain ?!

Homy's
9 rue du Vieil Hôpital (44000 Nantes).
Derrière le skate shop NDJ, face aux vignes du Bouffay.
Mail : writetohomys@gmail.com
Horaires d'ouverture
 Lundi : 12h - 15h
Mardi au Samedi : 12h - 19h


Au fait, si vous aimez mon blog, n'hésitez pas à me le faire savoir en cliquant sur "J'aime" sur ma FanPage (cliquez ICI si ce n'est pas déjà fait). Vous pouvez aussi devenir membre de ce blog (c'est une sorte de principe de newsletter), pour ça il vous suffit de fouiner dans le menu à droite du blog :)
 [ Ah, et oui, bien sûr, comme d'habitude, merci de laisser les photos là où elles sont :) ]

vendredi 5 août 2011

Jenga .



Et bah nous le jeudi soir, on va tous manger des bagels chez Homy's et après on va aux Fonderies jouer au Jenga comme les gosses et même qu'on s'amuse à faire des gifs tout pourris

[ Oui, bon, soyez indulgent hein, on va dire que c'est mon tout premier essai niveau gif. Donc c'est pas encore ça mais il me plaît assez, parce que c'est le tout premier et parce que l'idée est cool. Par contre, à la base, quand on a pris les photos, il était plus haut, mais au final, je me suis rendue compte qu'à un moment j'ai décalé légèrement l'appareil photo, du coup le rendu n'était pas terrible (vu que les dernières photos étaient "décalées"). En gros vous avez un gif de 15 photos au lieu de 21. Enfin bref. Ah oui, et puis merci à ma petite Zaamazone () de m'avoir expliqué rapidement comment faire ce genre de petits trucs bien cool. Et si ça vous plaît (donc oui, c'est une question), j'en referais sûrement d'autres. ]

jeudi 4 août 2011

First Ever Animated Tattoo .



Le 16 juin dernier , dans le studio de tatouage Mistery Tattoo Club, le tatouage a évolué dans les mains de KARL Marc et tout le monde a pris une bonne grosse claque dans la gueule (dans le bon sens du terme hein).
En partenariat avec Ballantine's, KARL a réalisé le tout premier tatouage animé du monde sur le torse d'un français. Bien sûr, il est évident que le tatouage ne bouge pas. L'animation du tatouage prend vie grâce à votre smartphone. Bon, d'accord, j'avoue, c'est pas clair du tout cette histoire !
Je vous explique : Pour créer ce fameux tatouage animé, le tatoueur KARL Marc a incorporé dans le tatouage un QR code. Oui bon, toujours aussi incompréhensible ce que je dis ... Un QR code c'est une sorte de code barre un peu plus développé, souvent carré et assez bizarre. Vous savez, quand vous achetez vos places de concerts sur Digitick par exemple, il y a un petit carré noir et blanc sur le billet (même que le meussieur à l'entrée du concert il lit le code avec une machine), et bah c'est ça un QR code. Donc, KARL l'a tatoué sur le torse de ce mec, et quand on lit ce fameux code avec un smartphone (iPhone par exemple), et bien c'est que le tattoo prend vie. Le code nous renvoie directement sur une petite vidéo animée. Alors bien sûr, un QR code c'est moche. Et dans un tatouage, c'est pas ce qu'il y a de plus joli. Mais, personnellement je trouve qu'il s'adapte plutôt bien au tatouage qu'a réalisé KARL Marc, avec des coquelicots et des rouages, et quelques minis aplats de noir. J'aime assez le rendu. Et puis, évidemment, l'animation est formidable
KARL nous dit que : « Ce qui rend ce tatouage spécial n’est pas qu’il soit lié à une animation. C’est que nous pouvons changer l’animation avec le temps. Alors que Marco vieillira et que ses idées changeront, nous pouvons créer de nouvelles animations liées au code. »
Bon après, je trouve ce genre de truc plutôt cool (vachement cool même) mais il ne faut pas non plus que ça devienne un effet de mode, même si bon, c'est encore un début, une première création et qu'il faut admettre que, comme je l'ai dit tout à l'heure, un QR code, bah c'est moche quoi !! Et puis il faut aussi travailler sur l'animation. En tout cas moi j'aime beaucoup



Bon, du coup, autant vous parler un peu de ce que je pense de l'artiste, en dehors de cette vidéo.
J'ai toujours beaucoup aimé KARL Marc. En tant que tatoueur mais aussi en tant que personne. Au final, la première fois que j'ai vu KARL, ce que j'ai tout de suite apprécié de lui, c'est sa personnalité. Et plus tard je me suis penchée sur ce qu'il faisait au niveau du tattoo. Oui, j'avoue c'est étrange, et normalement c'est l'inverse. Vous flashez sur le travail d'un tatoueur et ensuite seulement vous vous intéressez à la personne qui est derrière la machine. Moi j'ai fait les choses à l'envers. Mais en même temps, il faut dire que KARL est particulier. Il est tellement vrai, tellement humain. Et c'est ça que j'aime chez lui. Il sourit TOUT le temps !! Et j'aime beaucoup sa voix quand il parle en français =) Et puis, bon, j'avoue que j'aime plutôt le fait qu'il me reconnaisse quand je le croise en convention tattoo et qu'il me fasse des petits coucous en me demandant de venir lui dire bonjour et en se souvenant d'une de nos conversations deux ans plus tard Bon, j'avoue j'me la raconte un p'tit peu, mais avouez que c'est la classe quand même.


[ La vidéo n'est pas de moi, évidemment, mais les photos elles, le sont bel et bien. Alors t'es mignon petit lecteur, tu les laisse bien gentiment à leurs places, elle n'ont pas très envie de quitter leur maman tu vois. Surtout que je les aime beaucoup toutes les deux ]

mercredi 3 août 2011

Pardonnez-moi .

Je parle très rarement des films que j'aime dans ce blog. D'ailleurs je me pose même la question : est-ce que j'en ai déjà parlé, ici, d'un film que j'ai apprécié ? A bien y réfléchir je ne crois pas. Enfin, au fond, peu importe.
Hier après-midi, en fouinant un peu sur le net, je suis tombée sur la bande annonce d'un film qui m'a tout de suite interpellée. Ni une ni deux, je me met en quête de ce fameux film, le trouve, et m'installe devant mon petit ordinateur, mon casque vissé sur les oreilles. Mon homme lui, préférait regarder tranquillement l'Exorciste dans son coin. Et puis pour lui, ce genre de films, "c'est rien que pour les filles d'abord !". Alors que pas du tout. Je pense qu'il plairait sûrement à bon nombre de garçons.
Ce film, parlons-en justement, c'est le tout premier film de Maïwenn Le Besco : Pardonnez-Moi.


Synopsis (trouvé sur Allociné) : Alors qu'elle attend son premier enfant, Violette décide de lui offrir un film sur sa famille. Caméra au poing, elle va faire éclater la vérité et révéler les secrets de famille en affrontant à tour de rôle sa mère, ses soeurs, un journaliste que sa mère a connu vingt ans auparavant, et enfin son père... Aveux, cris, larmes et fous rires ... : personne n'en sortira indemne !

J'aime déjà la façon dont c'est filmé. Comme le dit le synopsis, Maïwenn, qui joue le rôle de Violette (le personnage principal) dans son propre film, est munie d'une petite caméra et filme les moindres instants de sa vie et de celle de sa famille. Donc le film est un mélange entre des prises de vue "classiques" et des petits bouts de film issus de la caméra de Violette (enfin, Maïwenn. Enfin vous comprenez quoi !).
Et moi j'aime bien ça. Parce que ça change. Et quand, pendant la bande annonce, on apprend que le film va parler de la vie d'une famille, des instants du quotidien filmé par une petite caméra "familiale" on sait tout de suite que le film va être poignant, touchant et vrai. Car au fond, tout le monde vit les mêmes histoires familiales. Chaque famille a ses problèmes, ses non-dit, ses secrets, ses conflits. (Ah non, pas vous ? ...).
Ce film traite donc de ça. Des soucis, des problèmes de Violette au sein même de sa famille. Surtout ceux avec son père. Je n'ai pas envie de trop vous en dévoiler sur le film. La bande annonce est largement suffisante pour vous donner envie (ou pas) de le regarder (et de l'aimer, pourquoi pas). Pour ma part, ce film m'a bouleversée. Je n'ai pas pleuré, non (Hallelujah !) mais j'ai eu la gorge serrée bon nombre de fois. Ce film est violent. Mais pas violent physiquement. Pas du style, film avec pleins de scènes de gros méchants qui se tirent dessus ou tout les trucs comme ça, non. Violent dans l'esprit. Dans le message qu'il véhicule. Dans les mots. Dans ce qu'il vous fait ressentir à vous, là, assis sur votre canapé, à fixer l'écran.
J'ai envie de dire que Maïwenn est folle. Follement douée. Follement humaine et atypique. Elle qui décide de faire un film, un film avec très peu de moyen, tourné rapidement, avec beaucoup d'improvisation. Alors je peux dire que oui, j'ai vraiment beaucoup aimé ce film. Beaucoup. Et je vous le conseille plus que vivement. Maïwenn montre la souffrance de l'homme, celle qu'on garde pour soit, celle qu'on cache aux autres. Et c'est ça qui fait toute la force de son film

- Bande annonce -



Pour le coup, j'avais aussi trouvé son second film : Le Bal des Actrices. Là encore, le concept est innovant. Toujours avec sa petite caméra à la main, Maïwenn (portant son véritable prénom dans le film) filme des actrices connues dans des moments de leurs vies pas toujours agréable à faire partager aux spectateurs. C'est sympa, ça change, c'est curieux et t'as envie de tout regarder, par voyeurisme un peu sans doute. Mais j'ai coupé court. J'ai forcément comparé "Pardonnez-moi" au film "Le Bal des Actrices" et forcément, j'ai été déçue. Mais au fond ça n'as rien à voir (ou presque). J'ai arrêté de regarder le film au bout d'un moment, peut-être que je le reprendrais plus tard, peut-être pas. On verra bien.

lundi 1 août 2011

Ma blogroll .

Depuis un petit moment, j'avais dans la tête l'idée de mettre un peu en avant ma blogroll. Elle était là, bien présente sur le blog, mais pour moi pas assez mise en valeur et détaillée. Et puis moi-même, quand je parcours les blogs des autres, des noms de blogs, comme ça, entassé dans un coin, ça ne m'attire malheureusement pas plus que ça. Alors qu'on y trouve parfois de pure merveille.
Et puis récemment, Milkteeth a publié un article où elle présente sa blogroll à l'aide d'une petite photo par blog (article dans lequel je figure d'ailleurs ). Alors j'me suis dit qu'il serait peut-être temps de m'y mettre moi aussi, depuis le temps que j'avais ça dans un coin de ma tête et que je voyais ce document sous forme de bloc-note/brouillon dans un coin de mon bureau. Donc le voici ce fameux article. Et j'ai été surprise de me rendre compte que détailler sa blogroll est bien plus difficile qu'il n'y paraît. J'ai décidé de faire les choses en grand (voir en très grand), et par ordre alphabétique, afin de mettre en valeur chaque blog et de vous donner envie d'aller y faire un tour (et si possible, de les aimer autant que moi). Par contre, la blogroll n'est pas retransmise dans son intégralité sur cet article. Il est, je pense, déjà assez long comme ça.

Caroline Sauvage : La petite graphiste lilloise qui envoie du lourd. Du très lourd.
Avec elle, je commence ma blogroll avec un univers de dingue. Il y a des blogs qu'on aime, qu'on suit par habitude, avec lesquels ça accroche tout de suite. Caroline, elle, est de celle que je classe dans la catégorie coup de coeur. Ses montages, les couleurs, les photos où elle se met en scène avec des têtes de chat, de bambi ou de Buzz l'Eclair, et puis son travail de graphiste, évidemment. J'attends avec impatience qu'elle se décide à nous publier quelques vidéos, histoire de nous prouver qu'il y a encore un domaine dans lequel elle a du talent.
Chill : Bon alors, première chose à savoir : Chill est un mec ! Et pas des moindres. Un des seuls dans ma blogroll, parmi la horde de blogs de filles. Mais il est loin, très loin de se perdre dans la masse. De jolies photos, aléatoires et colorées, simples, efficaces, douces. Des filles, beaucoup. Chill photographie particulièrement bien les femmes, surtout Marjo, sa jolie copine rousse (qui fait d'ailleurs elle aussi partie de la blogroll). Chill a même eu la bonne idée de sortir son tout premier recueil de photographies intitulé « Random Shots » (que vous pouvez vous procurer ici).

 
Cococerise : Ce blog est sans doute mon favori. Je suis vraiment admirative devant l'univers de Cococerise (de son vrai nom Marjorie). Sa peau colorée, ses cheveux bouclés, son (très) joli blog, son appartement qui regorge de trésors, sa collection de boîtes de thés, son amour pour les moustaches, ses DIY tous plus géniaux les uns que les autres, ses photos douces et épurées. Si je déménageais demain dans l'appartement de mon choix, j'accepterai volontiers d'emménager chez elle (en lui demandant gentiment de tout laisser bien à sa place). Et puis, pour l'anecdote, Cococerise c'est l'amoureuse de Mr Malinois (celui qui joue le rôle de Jérôme dans la série Nerdz)

Colette Monster : Ou plutôt Julie. Ses articles que j'attends toujours avec impatience (ceci est un message subliminal, oui !), sa coupe de cheveux de playmobil qui lui va à elle comme à personne (en ce moment c'est Playmobil tout droit sorti de la tribu des Weasley), ses grosses lunettes, ses bras de Super Warrior, Chymer - son copain, son petit air de personnage atypique. Colette aime, parfois déteste. Colette nous raconte des histoires, nous fait partager son quotidien à l'écrit, publie quelques photos et écrit des livres avec des mouches dessus. Un blog à voir, à lire (et à aimer).

Eleonore Bridge : Ne s'appelle apparemment pas réellement comme ça. Et n'a pas non plus l'air si méchante que son blog le dit (elle publie sur "leblogdelaméchante"). Ce qui est certain par contre, c'est qu'Éléonore est une fille et une vraie. Son joli blog rose et blanc, ses cheveux, ses tenues, ses nombreux voyages, ses bonnes adresses (à Paris ou ailleurs), son superbe mariage, son amoureux. Éléonore se définie comme une sorte de couteau suisse créatif : "J'écris, je fais un peu de photo, je bidouille des lignes de code. J’aime faire des salades et des gâteaux, déguster des macarons à la fleur d’oranger, boire un thé tranquille, papoter, et regarder le plafond en rêvassant". Et, dernière chose, elle fait partie des trois blogueuses qui gère le blog Un Beau Jour
Emilie Vasset : Emilie vient de Clermont Ferrand. Elle met du colorex dans son chocolat, fait des expos dans les toilettes du Raymond Bar, use ses poscas bien comme il faut, accroche des badges "Tapa un 06" sur les vêtements des mamies et met des gomettes sur ses photos (ouais bon, c'est juste des ronds mais gomettes ça faisais chouette - bouh la vieille rime). Emilie elle fait parfois des articles où elle nous raconte son quotidien en mettant en scène une petite madame toute mignonne en dessin, et moi j'aime bien. Et puis, dans la Creuse, les collégiens et les lycéens ils foutent des miettes et de la bouffe dégueulasse sur les plateaux de self créer par Emilie, et ça tu voit, c'est la classe ! 

Fouillis : "Le même fouillis en mieux rangé sur des étagères". Enfin, ça, c'est elle qui le dit. Elle, c'est Lucie Vailly. Elle se dit passionnée par la photographie, les chouettes, les animaux à bois et le tatouage. Elle fait partie des Suicide Girls sous le nom de Valium (même si son dernier set date de 2008), elle transforme de vieux tee-shirts en lanière pour ses lomos, nous fait voyager à travers ses photos de l'Inde et adore avoir des hématomes en forme de constellation sur les genoux. Lucie a aussi un très jolie porfolio (ici).

Je Mange Comme Une Poule : Blog végétarien/végétalien et gourmand (si si). "Si vous rechignez à manger des légumes, si vous associez « manger sain » à « manger chiant » ou « régime », végétarien ou pas, vous trouverez sur ce blog des recettes essentiellement vegan tellement faciles qu’elles ne méritent même pas le nom de recette, et des informations sur un choix d’alimentation et de vie". Le blog a été créer par Galou (aka Opale sur Suicide Girls - et oui, encore une) en 2009 et depuis le début de cette année, deux autres filles l'ont rejoint : Purdey De Mille (la jolie Nya sur Suicide Girls) et Emilia (ceux qui suivent un peu Dwam sur le net seront très bien de qui il s'agit). Toutes les trois nous proposent de jolis petits plats avec de très jolies photos de bentos (mais pas que) qui te font vite regretter de n'avoir que des noodles au poulet dans tes placards (bon, ok, j'exagère). Et chaque article est soigneusement traduit en anglais, comme quoi les filles pensent à tout.
Kokow Patapoom : Kokow, une autre blogueuse issue de Clermont Ferrand (décidément). Son univers si particulier, ses créations Patapoom, ses toiles pleines de ficelles, les Ziquicks et les Timax qu'elle s'amuse à customiser à son image. Sa collection de polaroïds et de slip kangourou à poche, ses poulpes en tissus, sa chienne Caly dont elle ne se sépare que très rarement. Kokow passe son temps à peindre (même ses ongles). Elle passe des heures dans son atelier, assise à son bureau, entourée par ses trésors. Kokow, son blog, ses coups de coeur, ses photos, ses créations, ses amours, ses amis, ses emmerdes comme elle dit. Un joli blog tout frais et joyeux :)

La Boîte à Monstres : (ou BAM). Autant l'annoncer tout de suite : je suis absolument amoureuse des créations de la Boîte à Monstres. J'en ai offert, j'en ai reçu, je m'en suis offert à moi-même. Parmi tout mes bijoux, mes préférés sont les siens (et ils font toujours sensation, auprès des jeunes comme des mamies)
Au fond la Boîte à Monstres c'est quoi, c'est qui ? Avant tout, cet univers de fou, c'est Cecileb. Mais aussi son amoureux, MrBam (Saddict), qui l'aide à mettre tout ça en place. Des bijoux, des peluches, des accessoires, des bébés bedons. Selon Cecile, la Boîte à Monstres est née de sa passion pour les monstres, du terrifiant vampire aux gentils monstres de Disney.
Prenez garde à vos compte en banque les loulous (et j'dis pas ça pour rigoler).

La Fille Renne : Cecileb c'est elle. Biologie, photos, tatouages, rennitude, lifestyle et blablabla. L'univers de la fille renne est fascinant. Elle est de celle que j'admire. Déjà, la BAM (voir juste au dessus), ses créations, son imagination, ses bras tatoués par des artistes que j'adore (Topsi Turby & Léa Nahon). Elle collectionne tout un tas d'ossements, de crânes, d'insectes, de bestioles en tout genre. Un vrai cabinet de curiosités.
LillHuricane : Bon, tout d'abord, Matilda est suédoise. Je ne vais donc pas m'étaler en vous donnant tout un tas de détails car sur son blog je ne regarde que les photos. Le suédois, très peu pour moi. Ce que je sais par contre, c'est qu'elle est absolument magnifique et que sa bouille envahit peu à peu tout Tumblr et WeHeartIt (donc, si sa tête vous dit quelque chose, c'est normal). Donc, on l'as tous compris Matilda est belle, a des jolies dreads blondes et des yeux de malades. Et en plus elle est végétarienne Il vous en faut plus ?!

Little Chief Honeybee : La très (très) jolie Kaelah Bee Mon rendez-vous bloguesque quotidien (Kaelah publie énormément). Je ne comprends pas toujours tout ce qu'elle prend la peine de nous raconter sur son blog (elle vient de Nashville) mais il est certain que j'admire cette nana. Son blog qu'elle gère avec soins, ses jolies tenues, sa collection impressionnante de robe, ses tatouages, sa chevelure, ses perruques, ses rondeurs, son fiancé Mike qui la photographie chaque jour (ou presque). Le blog de Kaelah me fait du bien. Et je crois bien que c'est le blog préféré de Marion ().

Milkteeth : En français ça veut dire Dent de Lait. On s'en fiche (ou pas) mais moi je trouve ça mignon. Lilla (de son vrai nom Julie) habite Paris et a le coeur en Belgique. Elle fait des jolies photos de ses péripéties là-bas, de son copain (qui a grandement la classe), de sa vie. Elle passe très régulièrement sous l'objectif du très doué Sauciflar et ça donne toujours de très jolies photos d'elle. En même temps, Lilla, elle a des yeux de chat qui crient papouilles. J'aime beaucoup son blog et je le suit très régulièrement. Ses ongles vernis, son addiction pour les sneakers, ses histoires de cheveux, le moineau qu'elle abrite sous ses vêtements, son amour pour Mac Miller et Katy Perry, ses nombreuses wishlists et les séries américaines qu'elle regarde. Un blog frais
Morning by Foley : Amélie mesure 1m80, est myope et aime décoller des étiquettes (et c'est elle qui le dit). Elle a une méche blanche naturelle dans ses cheveux et elle aime ça. Amélie est douce, tout comme son blog. Elle y partage ses photos, ses coups de coeurs, ses découvertes, ses créations, le tout en image. A côté de ça, Foley est aujourd’hui rédactrice pour le blog français d'Etsy. D'ailleurs son blog regorge de Do It Yourself (DIY) en tout genre.
Poulette Magique : J'ai découvert l'univers de Cécile il y a peu de temps. Et j'ai tout de suite accrochée. De la déco, des artoyz, de la récup, du DIY, des photos, des galeries d'inspirations, de la peinture, des polaroïds, du masking tape. Le blog de Poulette Magique est créatif et vraiment bien présenté. Elle nous propose très régulièrement des Do It Yourself très détaillé. En plus de ça, depuis quelques jours, Cécile est une maman () et elle nous a déjà publié un bon nombreux d'articles pour nous montrer à quel point sa petite Alice allait être une poulette comblée.
Purdey De Mille : Pendant longtemps, je ne connaissais Nya qu'à travers ses photos sur Suicide Girls. Et puis récemment j'ai découvert son blog. J'ai toujours aimé Purdey, ses photos, ses tatouages (surtout les deux moineaux que Mikado lui a tatoué sur le ventre), donc il était logique que j'aime l'univers qu'elle fait transparaître sur son blog. Pour l'anecdote Purdey vit à Nantes, la ville où je vis depuis bientôt 3 ans (mais je ne l'ai jamais croisé). Et comme j'ai eu l'occasion de le dire un peu plus haut, elle tient le blog Je Mange Comme Une Poule avec Galou et Emilia.

Rino's Diary : "Diary of a child". Marine Boutron tient pour le plaisir de nos yeux (en tout cas les miens sont ravis) cette galerie de clichés.  Des photos colorées, douces, tendres, parfois enfantines, émouvantes. Des morceaux de vie et beaucoup de dinosaures en plastique. Un très joli blog :)

Riotriotupwear : Je n'aime pas tellement les blogs modes. Bunny est l'exception. Une exception qui me plaît beaucoup. Parce que contrairement à bon nombre de blogueuses mode, Bunny est loin de se prendre au sérieux. Et ce qui fait la différence, c'est qu'elle nous parle de ses tenues en vidéos. Elle y ajoute bien sûr quelques photos mais j'aime l'entendre déblatérer tout un tas de conneries face à sa caméra. Tu sais, les vidéos que tu ne publierai jamais ou que tu referais 15 fois parce que tu dit n'importe quoi ou parce que tu as une tête de panda mal réveillé ... Bunny, elle, elle les publie. Et c'est ça qui fait toute la différence. Elle parle de mode, certes, mais avec beaucoup d'humour. Et ses vidéos ont beau durer parfois plus de 10 minutes, on les regarde malgré tout jusqu'au bout. Elle raconte tout et surtout n'importe quoi, et ça me plaît. En plus, pour l'avoir rencontrée au Hellfest, je peux vous assurer qu'elle est très gentille (et drôle).
Shanidissizit : Très joli blog découvert très très récemment. J'aime énormément ses photos, la fraicheur qui s'en dégage. La couleur de ses ongles qui changent presque à chaque photo La façon qu'elle a de capté le quotidien et d'en faire des photos douces et féminines dont je ne suis pas prête de me lasser. Shani aime le nail art, les artoyz, Lush, les barbapapas, le rose, les comics, le graff, les sneakers, les chats, et mettre de la couleurs dans sa vie, comme dans ses photos.

Soliloquentia : Soliloque [n.m.] : Terme utilisé dans le milieu théâtral pour désigner le monologue d'une personne qui réfléchit à haute voix, qui se parle à elle-même. Caroline tient ce blog parce que selon elle : Quand on a pas de prince charmant, on fait un blog. J'aime particulièrement le design de son blog : très simple, très propre, très doux et frais. Du bleu, des mots, des photos, du théâtre (beaucoup). "Capturer un instant. Mélanger des pixels. Gribouiller sur des carnets. Rêvez, vous y êtes".

Tarmasz : Capitaine Tarmasz c'est son nom de pirate. En vrai elle s'appelle Faustine. Tarmasz elle aime les animaux. Les zèbres, les dinosaures, les monscres, les ronards et les jus d'orange (d'après elle "même si c'est pas un animal ça compte quand même"). Tarmasz elle parle comme les enfants de 4 ans (sur ce point là ça m'arrange, j'me sens moins seule), elle aime les moleskines, les cabanes de lit, la salade tomate-roquefort, l'odeur de l'essence et les maladies avec des jolis noms du genre : myxomatose, drépanocytose ou xeroderma pigmentosum. Ah oui, et Tarmasz elle fait des tisheurt cool et des livres aussi Pas la peine de vous dire que je suis fan de cette meuf et de ses mots qui n'existe pas (ou que dans sa tête).

The Dainty Squid : Comme LillHuricane, vous avez sûrement déjà vu la tête de Kaylah quelque part. Ses tattoos, ses cheveux qu'elle colore à la perfection et qui changent très souvent, ses ongles, sa passion envahissante pour les chats et les hiboux et sa maison qui déborde de biblots tous plus kitchs les uns que les autres. Elle collectionne tout et n'importe quoi : les boutons, les champignons, les poupées russes, les clefs, les hiboux, les faons, les tasses, les vieilles pendules (tu sais avec le coucou qui sort là), les appareils photos et les vernis à ongles. L'univers de Kaylah est particulier, très kitch comme je viens de le dire. Mais c'est qui fait qu'elle est si particulière et appréciée. 

Theo Gosselin : Est-ce que j'ai vraiment besoin de le présenter ? J'aurais pû prendre n'importe quelle photo, complétement au hasard, elles auraient toutes été parfaites pour cet article. Théo a du talent, beaucoup. Et ce dans tout les domaines (ou presque). Ses photos, ses vidéos, ses dessins. Théo est doué, c'est indéniable. Je crois qu'il n'y a pas une seule de ses photos que je n'aime pas, c'est pour dire

Un Beau Jour : Je n'aime pas les mariages. Ceux qui me côtoient le savent car je le dit dès qu'on m'en parle. Enfin, du moins, je n'aime pas les mariages à française. Pour moi les français ne sont vraiment pas doués pour ce genre d'évènements. Ce ne sont que des salles des fêtes vite décorée, des faire parts moches, quelques invités, un buffet froid qui ne donne pas envie et de la musique bidon. Ce que j'aime c'est les mariages étrangers. Tout est pensé dans les moindres détails. Tout est magnifique, doux, comme dans un rêve, ce qui en fait des journées inoubliables. C'est ce genre de mariage qui me donne envie (même si à côté de ça je n'aime pas trop le principe du mariage, mais bon ...). Ce blog, tenu par Eleonore Bridge et deux autres blogeuses, est donc un blog sur les mariages étrangers ou inspirés de là-bas. Et il vaut largement le détour (qu'on aime les mariages ou non - la preuve).

Vert Cerise : "... et bleu petit pois?". Selon elle, Vert cerise ça parle de déco, de design, de photos, de voyages, de mode, d’expos, de bons plans, de bonnes adresses, d’idées à piquer (les DIY), de trucs existentiels de filles (quand même). Et pour être plus précise, de la couleur des collants ou des mots valise, de sa collec de chaussures à l’utilisation de wordpress, de culottes en coton à l’apprentissage du japonais. C’est assez varié en fait. Moi je dirais que son blog est varié mais toujours très intéressant. Quoi qu'elle dise, tout est toujours très bien écrit, photographié, présenté. En plus, Vert Cerise aime les origamis. C'est d'ailleurs à force de voir ce qu'elle est capable de faire avec du papier que j'ai eu envie d'essayer moi aussi (et de me passionner pour les grues en origami).

Vie de miettes : Découverte très récemment, May tient ce blog où elle passe du temps à disperser des miettes de sa vie (ouais bon je sais, c'était un peu facile). May tient ce blog comme un carnet de jolies choses, un endroit où elle accumule les souvenirs et les sentiments. Elle collectionne les sensations douces au fil des mois qui passent.  Elle y épingle des morceaux de vie et colore ses journées en essayant de trouver un peu de magie et d’extraordinaire au quotidien, afin de faire s'éterniser l’instantané. J'adore la façon dont elle présente ses articles, avec des bouts de masking tape un peu partout (d'ailleurs ceux que j'ai utilisé pour cet article viennent de chez elle). Un blog vraiment joli, que j'ai adopté dès le premier article.

Wolves&Bucks : Elle publie sous le nom de Wolf, lui s'approprie celui de Buck. Elle c'est Adeline Rapon. Lui c'est Tony Stone. Ils sont amoureux, beaux, nous font partager leurs petits déjeuners, des photos de leur appartement, de leur chat, des tenues d'Adeline, des tatouages de Tony, de leurs amis, de leurs vie tout simplement. Et ils savent très bien s'y prendre :) 

Zaamazone : Enfin ! Enfin, je peux vous parler d'une de mes grandes favorites dans cette blogroll. Ma petite Zaa, ma NSP. Celle que je suis avec le plus d'attention et de bonne humeur. Ses photos, ses histoires, ses wishlists fabuleuses, son immense collection de Pez, son amour pour Harry Potter, ses journaux intimes, SuperSerge son amoureux, ses dessins, ses doudous Owl Monsterz, les prénoms qu'elle donne aux objets, nos échanges de colis, ses chats. J'aime Elsa. En tant que blogueuse et en tant que personne. Et elle le sait très bien
Zarzar d'une Lu : La dernière de la liste, et pas des moindres. Ma licorne Comment décrire son blog ? Comment parler d'elle avec recul tout en sachant qu'elle est mon amie. Ses photos, ses coups de coeurs, ses histoires, les musiques qu'elle aime, ses découvertes. Elle ne publie pas aussi souvent que j'aimerais qu'elle le fasse mais à mes yeux, elle doit faire partie de ma blogroll car j'aime lire ses mots. Quoi qu'elle écrive

[ Ah, et j'ai envie de rajouter que si l'envie vous prend de faire un article comme le mien, par pitié, ne pompez pas mes petits montages, et mes descriptions (que ce soit pour faire exactement la même chose ou pour vous en inspirer très largement). Chacun à sa façon de présenter la chose, moi j'ai choppée l'idée sur le blog de Milkteeh, j'ai mis un petit lien pour le préciser et j'ai fait les choses à ma sauce, faites de même (bah oui, j'y ai quand même consacré deux jours entiers). ]
Lire la suite Lire la suite Lire la suite