vendredi 23 novembre 2012

Friday Favorites #6

Après avoir laissé passer plusieurs vendredis sans rien publier, je reviens (enfin) avec un nouvel article consacré à mes découvertes de la semaine. Et j'en suis ravie. Cette rubrique me manquait quand même un peu (et à vous aussi apparemment), mais j'avoue qu'avec les travaux et le déménagement qui approche, je n'ai pas eu autant de temps à consacrer à internet que d'habitude ...

1/ Je débute ce sixième "Friday Favorites" avec la sélection de mes coups de coeur Instagram de la semaine.


Je vous laisse chercher comme des grands sur Instagram en vous donnant juste les pseudos de chaque photo. 
 Donc dans l'ordre : 

 @dwam / @alexcetera / @charlenebrd / @zoulyen / @alexcetera / @sabrinasako / @hexapoda / @thedaintysquid / @eml0 / @camilaaedo / @spookypatton / @eml0 / @lebestiaire / @virguie / @galours

2/ Gros coup de coeur également pour la nouvelle campagne de pub de LEGO que je trouve bien chouette, jolie et amusante  Le message de la marque cette fois-ci c'est "On pardonne tout à leur créativité".
Il y a plusieurs visuels, avec des enfants qui font des bêtises, comme libérer l'oiseau de sa cage ou retirer les mariés "décoratifs" de la pièce montée. Celle que je préfère c'est la photo du petit garçon et de sa mamie, qui sourit à pleines dents pour dévoiler son dentier quelque peu "modifié" ... :)
En plus de ça, la campagne est interactive, puisqu'il y a une vidéo (avec la scène de la mamie et de son dentier) où on peut choisir la fin de l'histoire :) Chouette campagne donc ! Et j'ai hâte de voir la prochaine ! 


En fait j'ai toujours beaucoup aimé cette marque et je me souviens avoir passé pas mal d'heures à faire des constructions de Lego quand j'étais petite.
J'aimerais d'ailleurs bien savoir ce qu'est devenue cette immense boîte qui as beaucoup servie à la maison, dans laquelle mon frère et moi on fouinait à la recherche de certaines pièces, un guide de construction tout chiffonné sous les yeux, pour bâtir, petit à petit un gros commissariat de police, avec hélicoptère, fourgon, motos et tout ça (même que j'étais gentille parce que je pensais toujours à mettre un gobelet jaune dans la cellule pour que les prisonniers meurent pas de soifs ! - oui bon, j'étais petite, te moque pas !).
Ce truc c'était quand même la grande classe et j'aimerais bien l'avoir chez moi tiens ! ... Surtout que justement, en ce moment, avec l'amoureux, on a envie de jouer aux Lego, faire des supers trucs de grands, avec pleins de pièces pour y passer beaucoup de temps. Mais c'est cher et puis la dernière fois on a pas trouvé ce qu'on voulait ...


3/ Malgré la cadence infernale "travaux/IKEA/boulot" de ces derniers jours, avec l'amoureux on a quand même pris le temps de se faire un petit resto/ciné. Et ça faisait bien longtemps que je voyais défiler des affiches plutôt chouettes sur Allociné sans pour autant aller m'asseoir dans une salle obscure. Cette fois-ci, c'est le film "Une nouvelle chance" qui nous a attirés. Forcément, un film avec Clint Eastwood hein, ça se refuse pas !  J'adore cet acteur et quand j'apprends qu'il joue ou sort un film, je sais que je n'ai pas vraiment besoin de regarder la bande-annonce et que je peux y aller les yeux fermés :) Encore une fois, pas déçue du tout. Au contraire. On a tout les deux passés un bon moment, le film était chouette, à la fois drôle et triste, tout comme j'aime. 
Et j'aime toujours autant le rôle de papy grognon que Clint Eastwood endosse à merveille  
Donc, si vous cherchez un bon film à aller voir au cinéma en ce moment et si vous aimez Clint Eastwood et le baseball foncez ! :) (si vous y allez avec votre père c'est encore mieux ! - vu que le film évoque aussi la relation "père-fille").

Bande annonce :


4/ Coup de coeur du jour pour la Tan (réseau de transport en commun de l'agglomération nantaise) qui bouge un peu ses fesses pour proposer un truc chouette à ses utilisateurs (pour une fois que je râle pas pour parler d'eux ...) !! Ils viennent de mettre en place un système qui permet d'avoir ses tickets de tram sur son smartphone (dispo sur iPhone et Androïd). Et c'est juste SUPER cool ! (non non je ne suis pas sponsorisée par la Tan, juste ravie par cette évolution bien pratique). Parce que oui, niveau pratique ils ont fait fort ! Je prend beaucoup le tram, que ce soit pour aller en ville ou au travail. Et vu que j'en ai un peu marre de payer des amendes, bah j'essaye d'être en règle le plus souvent possible. 
Même si 1,50€ pour 1h ça fait royalement chier (avouons-le !) je préfère payer ça qu'une amende de plus de 40€ (surtout que les contrôleurs à Nantes sont loin d'être feignants ...). J'me retrouve toujours à fouiller dans mon sac à la recherche d'un ticket vierge (et j'ai toujours du mal à les trouver parmi ma colonie de ticket périmé d'ailleurs ...). Et une fois sur deux, j'me retrouve sans monnaie et sans borne de tickets où j'peux payer avec ma CB. Et ça m'agace !
Alors là, ce nouveau système de tickets sur l'iPhone, c'est juste PAR-FAIT ! J'achète mes tickets en ligne, je composte avec mon portable et adieu les tickets qui se baladent partout dans mon sac. Merci la Tan, pour une fois j'te trouve bien mignonne :)

5/ Il y a eu aussi cette semaine, la découverte de la série de photos "Flying Houses", du photographe Laurent Chéhère. Ça m'évoque le film "Up/Là haut", un sentiment de légèreté, de douceur. Après, chacun voit et ressent ce qu'il veut mais moi je trouve ça plutôt joli. 


6/ Et pour finir, en douceur, ce petit gif tout mignon 


jeudi 22 novembre 2012

Le premier jour du reste de ma vie .

Depuis quelques jours les papiers du nouvel appartement sont signés. De nouvelles clés sont venues se perdre dans mon sac à main et je commence, avec lui, à reconstruire un cocon plus doux, plus grand, plus plaisant.
Si vous saviez comme j'ai hâte ... Mais tellement peur en même temps ...
Il va falloir partir, mettre ce qui reste dans des cartons, des sacs, jeter ou donner l'inutile, acheter de quoi aménager le nouvel appartement ...
Ce changement était attendu, depuis très longtemps, trop longtemps d'ailleurs. Mais le changement fait parfois peur. J'ai hâte de quitter notre appartement actuel, de changer de propriétaire, de voisins, de quartier. Mais j'ai surtout du mal à me faire à l'idée que je vais quitter des souvenirs ...
Je vais quitter cette porte, cette entrée, le souvenir de notre première rencontre ...
Parfois, quand je franchis la porte de mon appartement, j'y pense, à ce que j'ai ressenti ce jour là. Monter l'escalier, toute tremblante, et cogner timidement à cette porte verte, le coeur prêt à exploser. Et voir son visage, pour la toute première fois, sentir son odeur, ses bras, ses lèvres.
Ce palier, il est vieux, froid, peu accueillant, mais pourtant il m'évoque des choses, de belles choses  Je vais donc quitter des souvenirs, mais je vais aussi avoir tout le loisir d'en recréer d'autres, ailleurs, sûrement tout aussi jolis 

Les parents de mon amoureux ont passés le week-end à nous aider pour les travaux. Un petit chantier s'est installé pour quelques temps entre ces murs qui nous appartiennent désormais et même si j'y consacre beaucoup de temps et d'énergie, je dois avouer que ce qui me plaît le plus, c'est ce sentiment de bien être et d'apaisement que je ressens à chaque fois que j'y met les pieds.
Ce n'est pas encore prêt, pas encore tout beau, pas encore meublé, il y a des bâches au sol, du scotch un peu partout, des pots de peinture et des pinceaux par terre, mais pourtant je m'y sens déjà bien.
Bon, forcément, ce n'est pas l'appartement parfait. Je pourrais faire ma difficile, à vouloir un balcon, un parking (ou au moins des places non payantes dans la rue), un appartement tout neuf, un ascenseur,  des fenêtres en bois et en alu pour avoir plus chaud l'hiver (et parce que le bois c'est quand même bien plus chaleureux et en accord avec le reste de l'appartement que ce qu'on a maintenant), une salle de bains plus grande (avec une baignoire en plus de la douche, tant qu'à faire ...), des pièces un tout petit peu plus spacieuses, vivre à Trentemoult ()...

Enfin voilà, certes, cet appartement il a pleins de petits défauts, mais je crois bien que de toute façon, c'est toujours un peu partout pareil non ? Je suis persuadée que si j'avais mis les pieds dans un truc tout neuf, qui sent bon le propre, super moderne et tout ça, j'aurais quand même trouvé quelques défauts. On est jamais satisfaits de toute façon, on veut toujours plus !

Mais bon, à côté de tout ces petits défauts, y'a quand même toujours son petit lot de bonnes surprises ! :) Ce qui me plaît sans doute le plus c'est le parquet  Il est beau, vieux, clair, fraîchement poncé et ciré (merci Nantes Habitat de nous mâcher le travail !), ça rajoute du charme à l'appartement et personnellement j'aime beaucoup ça !
Non, puis bon, quand même hein, j'vais pas me plaindre ! Certes, y'a pas d'ascenseurs et je vais peut-être maudire les trois étages à monter quand j'aurais les bras chargés des courses de la semaine, mais tant pis, ça fera de l'exercice et puis surtout, l'appartement est au dernier étage, donc pas de voisins au dessus ! Adieu voisins qui sautent, courent, marchent avec des talons, déplacent des meubles tout les soirs et se disputent (ma voisine adore râler et "pigner" avec une voix très aîgue, sachez-le !).
Nos seuls voisins du dessus seront les oiseaux, et je sais que Shepääh sera très contente d'avoir de nouvelles proies à surveiller (elle va devenir folle ...).

Et puis en trois jours de travaux, on a eu le temps de se rendre compte que pour l'instant les gens dans le voisinage sont adorables et très accueillants. Les gens nous disent bonjour avec le sourire, viennent parler avec nous, nous donnent des conseils. Et puis y'a cette petite dame à l'entrée de la cour avec ses chats, qui est déjà toute gentille, amicale, et qui fait déjà des compliments sur l'amoureux 
Non vraiment, je sens qu'on va être bien là-bas ! Tant pis pour les défauts, tant pis pour les petites choses qui me gênent. Je sais que dans quelques temps les défauts seront atténués, et puis de toute façon, comparé à l'appartement qu'on quitte, ça sera forcément toujours mieux. Non parce que bon, les voisins trop bruyants (voir violents), les soirées à répétitions, les roumaines qui viennent faire les poubelles, le propriétaire radin et malhonnête et la femme de ménage invisible, ça va bien un moment ... (et encore, je suis gentille, ce n'est qu'un tout petit résumé ...).

Alors oui, je suis impatiente. Impatiente d'en finir avec les travaux, la peinture, le papier peint. J'ai hâte de passer du temps chez Ikea pour meubler tout ça, avoir une jolie chambre, un grand bureau, la cuisine un peu retro que l'amoureux attends avec une impatience non dissimulée. J'ai hâte ! Vraiment 

Et pour finir, vu qu'en ce moment je suis à fond dans les recherches d'inspirations décos, je vous ai fait une toute petite sélection de photos et de décorations d'intérieurs qui me plaisent et me donnent quelques idées pour mon futur appartement. Moi qui adore les appartements bien décorés et personnalisés, je vais enfin pouvoir me lâcher (même si ça prendra un peu de temps avant que tout soit à mon goût). Passer d'environ 23m² à un peu plus de 57m², ça a du bon 

(Source)
(Source)
(Source)
(Source)
- article sponsorisé -

dimanche 18 novembre 2012

Alice Délice (+ recette des macarons) .

Depuis un peu plus d'un an, suivant mon emploi du temps et mes envies, j'alimente mon projet d'articles sur mes petites boutiques nantaises "coup de coeur". 
Et je dois dire que ça fait très longtemps que je n'avais pas pris le temps d'aller démarcher une de mes boutiques favorites pour venir ensuite vous en parler sur le blog (et apparemment, vu vos réclamations, vous êtes nombreux(ses) à attendre de nouvelles adresses ). Nantais(es) ou non, vous n'hésitez pas à venir découvrir (et parfois faire des achats) dans les boutiques dont je vous parle et j'en suis ravie. J'aime beaucoup savoir que vous avez pris le temps d'aller traîner dans une des boutiques, lire vos avis, apprendre que certaines sont prêtes à prendre le train juste pour ça et discuter avec certains responsables de boutiques qui sont eux aussi ravis de vos visites ! 
Cette fois-ci, contrairement à ce qui se passe habituellement, c'est la boutique qui est "venue à moi". Une découverte un peu aidée donc, mais que je suis ravie de vous présenter aujourd'hui ! 


C'est Maria, employée chez Alice Délice à Nantes, et avec qui je discutais brièvement sur Instagram, qui m'as proposée de participer à une soirée de blogueuses (dans la boutique) pour un atelier macarons et découverte des lieux (soirée à laquelle je n'ai finalement pas participé, mais bon, tête en l'air un jour, tête en l'air toujours ...). Malgré mon absence ce soir là, un joli cadeau m'attendait à la boutique quelques semaines plus tard ainsi qu'une invitation à venir assister à un atelier/démonstration pour apprendre à réaliser des macarons salés (l'occasion pour moi d'apprendre à me servir du kit macarons Lékué que j'avais reçu quelques jours plus tôt).
Samedi dernier, je me suis donc rendue chez Alice Délice Nantes (avec Marion ) afin d'assister à cette fameuse démonstration. Au programme, la réalisation et la dégustation de macarons salés Noix de Coco / Potimarron :)

Avant toute chose, je dois dire que même si je ne suis habituellement pas très attirée par ce genre de boutiques, j'avoue qu'il est difficile de résister aux produits vendus chez Alice Délice ...
La boutique (qui remplace Salsa Nova depuis fin juin), est très grande et remplie de produits pour ravir le palais des gourmands et le talent des gourmets. Tout le monde peut facilement y trouver son bonheur : cuisiniers avertis, débutants, enfants, ... De plus, chacun trouvera de quoi repartir avec quelques achats dans son sac, peu importe le budget !
Personnellement, j'aime beaucoup les gros Kitchen Aid colorés, les moules à oeufs en forme de lapins et petits oursons (comme ceux que j'avais dénichés sur Paris), le large choix de colorants en poudres (pour les cupcakes, les macarons et toutes les pâtisseries), les tablettes de chocolat aux jolis packagings, les cuillères à Nutella colorés, les moules en silicone en forme de petits dinosaures, l'immense bibliothèque remplie de livres de cuisine, les épices, les nombreux kits, gadgets, planches à découper, boîtes de rangements rétro, produits pour faire les sushis/makis (et pleins d'autres choses que vous découvrirez dans doute vous-mêmes) ... Il y a vraiment beaucoup de choix, beaucoup de produits ! De quoi faire briller les yeux, avoir des gargouillis dans le ventre et vider le compte en banque ! :)

Et puis, pour une fois, peu importe si vous vivez sur Nantes ou non, vous pourrez sûrement trouver une boutique Alice Délice près de chez vous puisque la boutique existe dans 23 villes de France et en Belgique (sans compter celles qui vont ouvrir ...) ! Donc cette fois-ci, même si vous vivez loin de Nantes, vous aurez peut-être la chance de trouver une boutique près de chez vous. Et pour les autres, il est toujours possible de faire vos achats en ligne sur le site internet ! :)


Malgré les dépenses obligatoires pour les travaux et l'aménagement du nouvel appartement, j'ai tout de même craqué pour quelques petites choses dans la boutique. 
Coup de coeur notamment pour le "TopChips" de chez Mastrad : deux plateaux en silicone pour faire vous-mêmes vos chips à la maison ! Il suffit de passer à la mandoline vos pommes de terres ou vos fruits et légumes pour ensuite disposer de fines tranches sur les plateaux en silicone, puis mettre tout ça quelques minutes au micro-ondes. Vous obtenez de délicieuses chips très fines, croustillantes et sans huiles !! C'est très rapide, très bon, peu calorique et plutôt amusant :) J'ai hâte de tester ça avec des chips de pommes saupoudrées de cannelle 


Et enfin, quelques photos de l'atelier / démonstration des macarons de Maria :
Des macarons salés, à la noix de coco et au potimarron, mélange surprenant mais pourtant délicieux (pourtant je n'aime pas la noix de coco, alors c'était vraiment pas gagné ... !). J'ai pû voir toutes les étapes de la réalisation de ces petits macarons et je sais à présent comment me servir du kit que j'ai reçu ! :)
Sachez que si vous êtes intéressé(e)s par ce genre d'ateliers, les boutiques Alice Délice en proposent tout les samedis (ainsi que le mercredi pour les enfants !). C'est intéressant, ludique, gratuit et surtout très convivial ! Les vendeurs de la boutique Alice Délice de Nantes sont très souriants, très drôles et dynamiques ♥ 
En plus de ça, petit détail plutôt sympathique : la boutique est installée au dernier étage du Passage Pommeraye, qui est un des endroits les plus jolis du centre ville de Nantes. 


Pour finir, je partage avec vous la recette (de base) des macarons  :

Pour 40 macarons environ 
 - 100 gr de poudre d'amande 
- 100 gr de sucre glace 
- 5 cl d'eau 
- 200 gr de sucre semoule 
- 2 x 75gr de blancs d'oeufs (environ 4 oeufs)
- sel / poivre
- colorants  

Commencez par peser tout vos ingrédients. Préchauffez votre four à 160°C (en chaleur ventilée). Dans une casserole à fond épais, versez le sucre semoule. Ajoutez l'eau, mélangez et faites chauffer sur feur moyen. Plongez votre thermomètre dans le sirop, afin de contrôler la température, qui doit atteindre 118°C. Pendant ce temps, commencez à monter 75gr de blancs salés en neige. Dès que le sucre a atteint 118°C, baissez la vitesse de votre batteur et versez petit à petit le sucre cuit sur les blancs montés. Montez la préparation entre 7 et 10 minutes en vitesse rapide, afin d'avoir une meringue ferme. Colorez votre meringue grâce à un colorant en pâte ou en poudre (surtout pas liquide). Tamisez le mélange de poudre d'amande et de sucre glace. Ajoutez les 75gr de blancs au mélange poudre d'amande et sucre glace, mélangez cette préparation jusqu'à obtention d'une pâte d'amande assez épaisse. Incorporez à votre pâte d'amande une petite quantité de meringue italienne, à l'aide d'une spatule. Mélangez et ajoutez le restant de la meringue, en mélangeant soigneusement. Pensez à bien gratter le fond et les bords du récipient pour avoir une préparation homogène, à la consistance semi liquide.
Une fois la poche à douille garnie, remplir la plaque de macarons puis tapez en dessous énergiquement pour les aplatir. Laissez croûter minimum 30 minutes dans un endroit frais (mais pas au frigo). Enfournez pendant 12 à 14 minutes. Une fois sortis du four, laissez-les refroidir 5 minutes sur la plaque (ils se décolleront plus facilement). Laissez-les complètement refroidir avant de les garnir généreusement. Collez ensemble les coques de macarons, en assortissant les tailles.


Alice Délice (Nantes)
20 passage Pommeraye - 44000 Nantes.
La boutique se trouve au dernier étage du passage Pommeraye, à la place de Salsa Nova.
Pour celles et ceux qui ne connaissent pas du tout, c'est près de la Fnac (place du Commerce).

Tél : 02.40.74.07.09
Page Facebook : Alice Délice Nantes

Horaires d'ouverture :
Lundi au Jeudi : 10h - 19h
 Vendredi et Samedi : 10h - 19h30

samedi 10 novembre 2012

Yankee Candle.

Depuis plusieurs années, sur we ❤ it, je vois défiler des photos de bougies. Et depuis des années, je bave devant ces photos. Bon, à la base, les bougies, je m'en fiche un peu ... Jusqu'à présent, les seules que je faisais brûler dans mon appartement, c'était l'été : deux ou trois lumignons à la citronnelle devant la fenêtre ouverte, ça permet d'aérer le soir en faisant "barrière" contre les moustiques (très bonne astuce d'ailleurs, mais bon, c'est plus trop de saison ...). Voilà, ça s'arrêtait là. J'étais pas du genre à fouiller les rayons de Maison du Monde ou Casa pour trouver des bougies moches et chères qui sentiraient la bombe désodorisante pour toilettes. Non merci ! (oui bon, ok, j'exagère ...). 
Mais pourtant, les photos qui défilaient de temps en temps sur les comptes américains de we ❤ it, bah tu vois, ça me donnait bien envie ... C'était joli, dans des belles jarres, avec des étiquettes qui donnent faim, des noms mignons et tout et tout. Enfin bref, pour tout t'avouer, c'était plus le côté esthétique qui m'attirait ! 
Là t'es sûrement en train de te dire "Mais pourquoi elle nous fait tout un article juste pour des bougies ?!". Je sais, vu comme ça, ça peut paraître étrange mais tu verra, y'a de fortes chances pour qu'à la fin de cet article toi aussi tu succombe au charme des Yankee Candle ...

Donc, voilà, j'ai découvert la marque Yankee Candle sur we ❤ it il y a quelques années et après avoir bavé devant les photos un très grand nombre de fois, je me suis décidée fin septembre à aller chatouiller un peu Google pour lui soutirer des informations (mon anniversaire approchait, fallait bien que je remplisse ma wishlist). Mais seulement voilà, le truc c'est que j'ai eu beaucoup de mal à trouver des boutiques en ligne où il y avait les bougies qui m'intéressaient, qui étaient localisées en France et qui demandaient pas un bras et demi en échange des frais de port. Donc j'ai laissé tomber ... 
J'avais très envie de passer commande mais ça allait me revenir très cher pour des bougies dont je n'étais même pas certaine d'apprécier l'odeur ... 
Et puis, en titillant encore un peu Google (comme quoi, j'vous le dit souvent mais, c'est vraiment efficace !), j'ai fini par découvrir qu'une petite boutique sur Paris vendait les fameuses bougies Yankee Candle ! Hallelujah !! 
J'allais enfin pouvoir profiter d'une (dernière ?) pose de dreads pour faire un rapide tour chez Rubis Di Venezia, apparemment seule boutique sur Paris à commercialiser la marque. 
Je suis restée très peu de temps dans la boutique (sinon je loupais mon train) mais j'ai quand même eu le temps de sentir plusieurs odeurs, de faire mon choix, et de ramener deux jarres et quelques tartelettes plus un brûleur avec moi  Je me suis excusée pour ma visite un peu trop rapide, j'ai glissé deux trois mots à la vendeuse à propos du blog et d'un potentiel futur article et j'ai filé vers Montparnasse toute essoufflée. 
En rentrant sur Nantes, la première chose que j'ai fait, c'est d'allumer une des mes bougies et là : coup de foudre  Je suis tombée amoureuse de la marque. Direct ! 
Et depuis un peu plus d'une semaine il ne se passe pas une seule journée sans qu'une bougie brûle à la maison. Ma grande favorite est sans hésiter la Christmas Cupcake qui sent merveilleusement bon le gâteau et la vanille. Je l'ai achetée en jarre (moyenne) et en tartelette. J'ai aussi achetée une jarre de Vanilla Cupcake, odeur assez similaire quoi que plus vanillée et douce.


J'en ai aussi profité pour acheter quelques tartelettes, qui elles nécessitent un brûleur puisqu'elles sont dépourvue de mèches. C'est moins joli, moins attractif que les jarres mais aussi beaucoup moins cher, ce qui me permet de tester certaines odeurs sans forcément y mettre le prix d'une jarre !
J'ai donc acheté quelques senteurs un peu au hasard : Cherries On Snow (Cerises Glacées), French Vanilla (Vanille des Iles), Pink Sands (Sables Roses) et Orchard Pear (Poire du Verger). Pour l'instant j'ai testé les deux premières. Et ma préférence va à Cherries On Snow qui sent vraiment très bon la cerise.

Pour utiliser les "Tarts" il faut obligatoirement un brûleur pour pouvoir placer votre tartelette sur le dessus du brûleur, afin de la faire fondre grâce à la chaleur du lumignon qui brûle juste en dessous (lumignons sans parfums, bien évidemment !). La tartelette va fondre lentement et diffuser son odeur dès les premières minutes. Une fois éteinte, si vous souhaitez la remplacer par une autre sans que celle-ci soit complètement "consommée", il suffit d'attendre que la cire se solidifie puis de faire brûler le lumignon du brûleur quelques minutes afin que la chaleur aide la tartelette à se décoller (un coup d'ongles ou un légère pression sur le bord et c'est bon !). Il suffit ensuite d'emballer la tartelette dans du film alimentaire, de découper la petite étiquette pour se rappeler du nom de la tartelette et de la ranger :) 


Donc voilà, comme beaucoup, j'ai succombé aux bougies Yankee Candle et je sais que dès que mes jarres seront finies, je n'hésiterais pas à recommander Christmas Cupcake et à tester de nouvelles senteurs telles que Red Velvet ou Strawberry Butter Cream.
Si vous avez des senteurs à me conseiller (ou me déconseiller), vos avis sont les bienvenus d'ailleurs !

Pour les parisien(ne)s, ou les personnes qui ont l'occasion d'aller sur Paris, profitez donc du stock assez conséquent de la boutique Rubis Di Venezia, située 107 rue Cambronne, dans le 15ème (métro Vaugirard).
Pour les autres, je vous conseille de questionner Google, il pourra sans doute plus vous aider que moi ! Et puis si vous connaissez des boutiques ou sites qui commercialisent cette marque (peu importe la ville), n'hésitez pas à me tenir informée dans les commentaires, ça pourrait permettre de mettre en place une petite liste à la fin de cet article ! 


Edit : Avis aux nantais(es), la boutique "Brin d'Fantaisie" (dans la galerie commerciale de Carrefour Beaujoire) s'intéresse désormais aux Yankee Candle et vient de créer un petit rayon consacré à la marque. Il n'y a pas énormément de choix pour le moment mais il va sans doute rapidement s'agrandir. N'hésitez pas à y faire un tour. J'y ai trouvé une jarre (moyenne) de la très célèbre et appréciée "Christmas Cookie" pour la mère de mon amoureux, et je me suis offert la merveilleuse "Vanilla Lime" (en petite jarre), qui sent bon le bonbon Tic Tac au citron vert  Elle brûle actuellement à côté de mon bureau et c'est une petite bombe olfactive, j'en suis amoureuse et dès qu'elle sera finie, c'est certain, je l'achèterai en plus gros format ! J'ai également pris quelques tartelettes, histoire de tester certaines senteurs comme "Soft Blanket - Couverture douce" (donc j'entends beaucoup parler comme LA senteur qui sent bon le propre) et "Mango Peach Salsa - Mangue & Pêche", odeur très fruitée et très gourmande que j'ai hâte de faire brûler :) 
Donc même si pour le moment le rayon est peu développé, je suis certaine que ça viendra et puis c'est toujours intéressant d'aller y faire un tour :) Et puis, c'est pas compliqué, le truc c'est que plus la boutique vendra des produits de la marque, plus elle aura envie d'agrandir son rayon :) (n'hésitez pas à dire que vous venez de ma part !). 

mardi 6 novembre 2012

Patrick Watson - Stereolux / Nantes / 02.11.2012 .

Il y a un peu plus d'une semaine, je découvrais Patrick Watson grâce à ma jolie Lucille  Un coup de coeur immédiat, sans doute l'un des plus gros de cette fin d'année !
Les coups de coeur comme ça, c'est pas souvent, c'est seulement de temps en temps. Ça fait du bien, et j'avouerais même en avoir eu des frissons dès la première écoute ! ... Sa voix, sa bouille, cet air de bonne humeur, ce p'tit truc doux et enjoué la fois. J'suis amoureuse d'un artiste de plus, faut croire 
Je me met donc à écouter le dernier album, à remplir un peu plus mon iPod, à regarder toutes les vidéos que je trouve (j'te dis, quand je découvre et aime un artiste, j'fais pas les choses à moitié !). Et là, en cherchant un peu du côté d'InfoConcert, je m'aperçois que Patrick Watson passe à Nantes quelques jours plus tard. Comme quoi, le hasard fait bien les choses ! :)
La question c'était de savoir si je pouvais assister au concert, vu que l'amoureux devait normalement travailler ce soir là. J'avais pas vraiment envie d'y aller toute seule et par chance, son chef lui a laissé la journée. Du coup j'ai pas réfléchis plus longtemps, j'ai été acheter nos billets (un peu plus et c'était complet partout, il restait seulement 4 places quand j'ai pris les nôtres). J'avais vraiment hâte puisque le concert promettait d'être très bien et j'allais découvrir les autres albums. Idéal quoi 

(Source : 1 . 2 . 3 . 4)

Le concert avait lieu à 20h. J'avais passé toute ma journée à courir dans Paris, j'étais épuisée, énervée par tout les évènements qui m'étaient tombés dessus depuis tôt le matin (c'était LA journée de la poisse). Le concert arrivait donc au bon moment, l'occasion pour moi de décompresser, de me détendre et de passer un bon moment, tout ça avec l'amoureux. Et puis ça change aussi, et ça ne fait pas de mal ! Lui et moi, on est un peu "abonnés" au concert Hardcore, toujours dans des petites salles, avec le sol qui colle, les jambes et les poings qui volent et tout et tout. J'adore ce genre de concerts, j'dis pas le contraire. Mais le changement ça fait du bien. Et ça fait également du bien de se dire que pour une fois, je ne vais pas ressortir avec des bourdonnements dans les oreilles (certains concerts Nantais me pètent vraiment les tympans et c'est parfois vraiment désagréable quand je sors de la salle).
Enfin bref, cette fois-ci nous sommes arrivés en avance, histoire de trouver une bonne place (nous avions des places assises). Donc, arrivés au Stereolux avec une demi-heure d'avance et par chance, on trouve deux chaises, au tout premier rang, personne devant, au pied de la scène, et pile au milieu. Parfait !
On s'installe, le groupe en première partie commence à jouer. Je n'ai pas retenu le nom du groupe par contre. Et pour être tout à fait honnête, je n'ai pas du tout aimé ! C'était long, très très calme, les deux membres du groupe n'interagissaient pas du tout avec le public et enchainaient les morceaux sans que j'arrive à "entrer" dans l'univers du chanteur qui lui avait l'air de carrément prendre son pied. Pour l'amoureux c'est pareil, il a pas accroché et on se faisait clairement chier. M'enfin, ça peut pas plaire à tout le monde hein ...
Et puis quand la première partie a quitté la scène et que j'ai vu Patrick Watson faire des tests piano/voix juste devant moi, j'ai directement retrouvé mon sourire de gamine. Il était là, juste en face de moi, à quelques mètres, je pouvais tout voir. Ses expressions, son regard, les sourires qu'il a envoyé au public pendant toute la durée du concert. Tout.
Le concert a commencé doucement, joliment. Les lumières étaient éteintes, la salle était dans le noir complet. Chacun des musiciens avait des petites lumières au bout des doigts, histoire d'illuminer juste une petite partie des instruments, percevoir un peu les visages et voir glisser les doigts de Patrick Watson sur le piano. Ça commence doucement, agréablement. C'est beau et tout le monde est directement dans l'ambiance. Le concert promet d'être magnifique 
Les titres s'enchaînent, tantôt au piano, tantôt debout, au centre de la scène, juste face à nous. Des cercles blancs sont disposés des deux côtés de la scène et des images y sont projetées par l'arrière. C'est magnifique ! Un plaisir à regarder, à écouter. L'accent de Patrick Watson, un peu difficile à comprendre puisqu'il vient du Québec est très drôle et il interagit beaucoup avec le public, notamment en racontant des blagues ou des anecdotes sur sa journée sur Nantes et sa découverte des machines de l'île. Il est très drôle, tout le monde rigole beaucoup, passe un bon moment. Je m'émerveille de tout, j'ai l'impression d'avoir 6 ans et demi 
Les titres du dernier album et des précédents s'enchaînent, j'ai des étoiles pleins les yeux, j'ai peur de voir arriver la fin du concert ... Patrick Watson revient 4 fois sur scène, 4 rappels, encouragé par le public qui en réclame toujours plus. Il termine la soirée avec "Je te laisserais des mots", une chanson chantée en français, avec son accent qui fait tout, au piano. J'ai comme un goût de trop peu. Voilà, c'est fini. Tout le monde se lève, tout le monde veut rester. Passer la soirée, les jours suivants, assis là, à se laisser bercer par sa voix. Avant de partir je m'offre un vinyl et on rentre tout les deux à la maison avec des souvenirs pleins la tête et des vidéos (que je n'ai pas réussie à publier) plein mon iPhone.
Je ne suis pas prête d'oublier ce soir là, c'était magique, vraiment.

(on voit la bouille emerveillée de mon petit chaton Lillois au pied de la scène)
Sinon, je vous conseille vivement de regarder ce qui suit, surtout la première vidéo et si ça vous plaît d'aller fouiner sur internet à la recherche des autres titres, certains sont vraiment des petites merveilles 
Et petite info de dernière minute : Je viens de découvrir que c'est Patrick Watson qu'on entend chanter dans "To Build A Home" de Cinematic Orchestra ! (j'écoute cette chanson depuis des années et j'm'en rends compte que maintenant t'sais ...).

Lire la suite Lire la suite Lire la suite