mardi 27 juin 2017

Musée d'arts de Nantes .

Le 23 juin dernier, après six ans d'absence, le musée des beaux-arts de Nantes vient d'ouvrir à nouveau ses portes au public, rebaptisé "Musée d'arts de Nantes". 
Situé rue Georges Clemenceau, entre le jardin des plantes et la place Maréchal Foch, le musée aura subi six ans de travaux de rénovation et d'extension afin d'augmenter la surface d'exposition qui permet désormais d'accueillir 900 oeuvres supplémentaires.
L'art contemporain, une part majeure des collections de la ville, se trouvait à l'étroit dans l'ancien Palais. Il va désormais pouvoir s'épanouir dans les 2000m2 du Cube, nouveau bâtiment qui lui est dédié. 
Je vous laisse découvrir cet article, composé principalement de photos dévoilant une partie des lieux, parmi lesquelles j'ai glissé quelques informations concernant les détails les plus importants concernant la réouverture du musée d'arts de Nantes.
C'est parti ! 


Singularité du musée d'arts de Nantes, le mélange des genres ! Le souhait de Sophie Lévy, directrice des lieux, était que le musée soit "un lieu qui réinvente un dialogue dynamique entre l'art d'aujourd'hui et celui d'hier". Cette autruche, la tête enfouit dans le parquet d'une salle pourtant dédiée à des peintures très classiques et anciennes, dénote dans le décor et s'accorde parfaitement au discours de la directrice du musée.


Jusqu'au 8 octobre 2017, le patio baigné de lumière du musée d'arts accueille l'installation temporaire  "De l'air, de la lumière et du temps" de Susanna Fritscher. Une oeuvre que le visiteur est invité à traverser, tel un labyrinthe, se faufilant entre les fils transparents suspendus au plafond, sans jamais les toucher. 
Aux quatre coins du patio, une installation sonore faite de tubes de plexiglas, émet des sons, comme une mélodie de fond, jouant avec l'air qui rentre plus ou moins rapidement dans les tubes reliés à un moteur. 
L'ensemble s'allie à merveille, et que l'oeuvre soit vue d'en haut ou depuis l'entrée du patio, c'est à couper le souffle ! 


Je me souviens avoir pris cette photo depuis le Cube (un tout nouvel espace de plus de 2000m2, entièrement dédié à l'art contemporain) en pensant que cette femme s'était installée là pour lire et que c'était le genre de photos que je pourrais glisser dans mon article, comme un bonus, un instant volé ...
En réalité, il s'agit là de l'oeuvre "Flea Market Lady" de Duane Hanson, visible principalement depuis la vitrine, rue Gambetta.
"Assise sur un pliant, le regard plongé dans son livre, une femme vend ses objets personnels au marché aux puces. Le réalisme de cette scène grandeur nature, visible directement depuis la rue Gambetta, plonge le spectateur au coeur de la société consumériste où les gens achètent, puis vendent pour acheter à nouveau. En exposant ces objets au sein du musée, l'artiste interroge la place de la culture dans notre société. Les oeuvres d'art sont-elles des marchandises comme les autres ?".


Pour ne pas tout dévoiler du musée et ne pas alourdir davantage cet article déjà bien fourni, j'ai volontairement délaissé mon appareil photo dans certaines salles, me concentrant principalement sur les peintures anciennes (qui par ailleurs, me parlent davantage que le reste).
Pourtant, nombreuses sont les collections à découvrir lors de votre visite. 

- Depuis le parvis du musée, un cube de verre accueillant une oeuvre cinétique signée Dominique Blais (sans rappeler "Apple Motion", pour les plus geeks d'entre-vous), visible depuis la rue, est à contempler jusqu'au 18 mars 2018. 
- La Chapelle de l'Oratoire, ancienne annexe, désormais accessible depuis le jardin du musée, accueille actuellement une exposition temporaire (jusqu'au 18 mars 2018, elle aussi). 
Composée de trois écrans vidéos, l'oeuvre "Nantes Triptych" de Bill Viola présente une femme enceinte en train d'accoucher, une femme très âgée qui s'éteint progressivement et au centre, un homme qui plonge sous l'eau et se maintient en apnée. 
L'agent d'accueil invite le visiteur à lire un prospectus détaillant la singularité de l'exposition avant de pénétrer dans la Chapelle, bien conscient que l'oeuvre peut heurter la sensibilité de certains visiteurs ...

Bien d'autres oeuvres et collections sont à découvrir tout au long de votre cheminement au sein du musée, et volontairement, je ne dévoile pas tout dans cet article, histoire de vous laisser quelques surprises ... Certaines oeuvres, prêtées par d'autres musées, dont celui de Lyon ou encore du Louvre ne sont là que pour un temps seulement. 


En plus des différentes salles abritants les oeuvres et les collections présentes au musée d'arts de Nantes, une librairie permet aux visiteurs de repartir avec quelques achats. Il est également possible de se restaurer au Café du Musée, nouveau terrain de jeu du chef étoilé Eric Guérin. 
Un auditorium creusé sous le patio est là pour accueillir des conférences et performances, ainsi que des ateliers pédagogiques pour que les plus jeunes puissent créer et expérimenter.

En somme, le musée est d'une beauté saisissante ... Pour ma part, je ne m'attendais pas à être aussi séduite par cette visite (pourtant habituellement peu intéressée par les musées ...). Les volumes sont incroyables, les peintures impressionnantes de beauté et de démesure, pour certaines. 
J'ai été tout particulièrement sensible aux oeuvres les plus anciennes, mais les lieux abritent suffisamment d'oeuvres de styles et d'époques différentes pour contenter tout le monde. Je sais d'avance que je serais amenée à y retourner plus d'une fois, afin de découvrir plus en détails certaines salles du musée dans lesquelles je suis surement passée trop rapidement. 


--------------------------------------------------------------

INFOS PRATIQUES :

Site  Instagram  Facebook  Twitter

10 rue Georges Clemenceau / 44000 NANTES

Le musée d'arts de Nantes est ouvert tous les jours (sauf le mardi).
Du 25 juin au 3 septembre 2017 : 10h/19h
Du 4 septembre 2017 au 7 juillet 2018 : 11h/19h
Nocturne toute l'année le jeudi jusqu'à 21h

Tarifs : 8€ (tarif réduit : 4€)

Bonne soirée ! 

mardi 20 juin 2017

@molaireettentacules - Instantanés #4 .

Je reviens aujourd'hui, avec le quatrième article de la catégorie "Les Instantanés", mise en place mi-mars. Comme pour les trois premiers articles (à relire juste ici), je reviens sur quelques-unes de mes récentes publications sur Instagram, souhaitant vous apporter plus de détails les concernant. Il n'y a pas tout, bien évidemment, mais je vous invite à vous rendre sur mon compte afin d'y retrouver toutes mes publications, et pourquoi pas de vous y abonner (si ce n'est pas déjà fait).
N'ayant pas publié mes photos Instagram sur le blog depuis un peu plus d'un mois, vous allez avoir de quoi lire aujourd'hui !
C'est parti ! 


Combinaison parfaite avec cette photo : ma pizzeria favorite sur Nantes, j'ai nommé 180g (située sur la place François II, sur l'ile de Nantes). Elle propose des pizzas à la part le midi (pizzeria traditionnelle le soir, pas d'inquiétude) et le choix pour les végétariens est très large, avec pas moins de 7 pizzas à la carte estampillées "Veggie" (attention cependant le midi, le choix est forcément très réduit !) ! 
Je viens d'apprendre qu'ils livrent même jusqu'à chez moi via Foodora  (oups !). D'ailleurs, si vous souhaitez bénéficier de -10€ sur votre première commande, je peux bien évidemment vous parrainer (tant qu'à faire, profitons-en !). 
Et puis, le si joli vélo de 180g, qui me donne encore plus envie d'avoir le mien, surtout avec les beaux jours qui se succèdent en ce moment ... (je vous parlais d'ailleurs de cette envie grandissante juste ici - code promo Tulip Bikes inside !).


Depuis que j'ai lu le livre "Shoot ! - Des photos qui vous ressemblent" (dont je parlais dans mon dernier article, juste ici - et que vous pouvez retrouver chez Cultura), je fais beaucoup plus attention à la beauté qui m'entoure, aux photos que je prends, à ce que je n'aurais jamais pensé photographier avant. 
Cette photo en est le parfait exemple. Jamais auparavant je n'avais pris le temps de regarder ce batiment, et pourtant, je le trouve très intéressant à photographier ! J'y vois une pyramide de têtes de canards ... pas vous ? 


Ce mois-ci, le 7 juin, pour être exacte, cela faisait six mois que j'ai offert à Pilou une retraire paisible à mes côtés. Seulement six petits mois de cohabitation, alors que cette grosse patate aura 14 ans en juillet. J'ai commencé la rédaction d'un article pour faire suite à l'article dans lequel je vous parlais de son adoption et des raisons qui m'ont poussée à adopter un animal âgé, dans une association (à lire juste ici). Depuis, j'ai reçu quelques messages très touchants de personnes qui me suivent ici et/ou sur Instagram (où je poste beaucoup de photos de lui, j'avoue ...) qui ont eux aussi adoptés, motivés par son histoire, et mon témoignage. Et vous n'imaginez pas ce que ça me fait de savoir que grâce à mes publications, j'ai aidé certaines personnes à donner une seconde chance à un animal qui n'en as pas eu beaucoup ... ❤ Alors forcément, j'ai envie de continuer dans ce sens !
Il reste sans doute des questions sans réponses, auxquelles j'aimerais beaucoup répondre, afin de lever encore certains freins, certaines appréhensions (souvent infondées) ... Alors, si vous avez des questions à me poser, à propos de ses habitudes ou sur le fait d'adopter un animal âgé, que se soit pour vous renseigner pour vous-même ou pour aider les autres à franchir le pas, n'hésitez pas à me poser vos questions sous cet article, je me ferais un réel plaisir d'y répondre très vite ! (Si ma petite visibilité peut sauver quelques vieux chats, j'en serais RAVIE !).


J'ai été récupérer la bougie "Grand Large" de chez Blanc des Vosges, que j'avais gagnée lors du concours organisé par Nolwenn-C, il y a quelques semaines. Une bonne odeur de linge propre, comme une bouffée d'air frais ! 


J'avoue, en allant récupérer la bougie gagnée grâce à Nolwenn, je suis passée chez Emma Patisserie pour acheter quelques petits choux. Les deux adresses sont tellement proches l'une de l'autre, je n'ai pas sû résister ... Cette fois-ci, j'ai un peu innové dans mon choix, en repartant avec, parmi ma sélection, un petit chou à l'ananas (une vraie réussite !). Le Mojito est sûrement mon favori du moment, et forcément, celui au Speculoos, un classique ...
J'aime toujours autant me rendre chez Emma, et je ne peux que vous conseiller de vous rendre dans une des deux boutiques, l'une située au 12 rue Scribe, l'autre au 3 boulevard Gaston Serpette, près du Parc de Procé. Vous m'en direz des nouvelles ... 


Il y a un mois, Cécile et Philippe, de la pépinière Arrée Succulentes, qui produit des plantes grasses en Bretagne, m'ont à nouveau envoyé quelques petites succulentes, que j'ai plaisir à voir grandir tranquillement depuis leur arrivée. J'avais déjà eu l'occasion de vous parler d'eux il y a presque un an déjà, lorsque sur le blog, j'avais choisi de vous présenter leur kit de plantation, puis plus tard, comment j'avais rassemblé quelques-unes de ces petites plantes grasses dans le magnifique terrarium de chez Leosklo (les deux articles sont toujours en ligne, ici et ). 
Pour le moment, seul mon petit Aeonium me fait quelques frayeurs, puisque ses feuilles jaunissent et sèchent, alors que pourtant je m'en occupe comme toutes les autres. J'avais sollicité vos connaissances et conseils en Insta Story il y a quelques semaines, et jugeant que je l'avais trop arrosé, beaucoup d'entre-vous m'ont conseillé de le laisser tranquille, mais rien n'y fait, c'est limite pire qu'avant ... D'autres conseils pour le sauver ? 


C'est quand même bien appréciable, d'être à une heure à peine de la mer ... Sur un coup de tête, il y a un mois, on as pris la voiture pour aller se promener à Guérande, et puis, parce que c'était juste à côté, on a été voir la mer, histoire de respirer un peu mieux ... 
Même si je ne suis pas de celles qui courent à la plage pour bronzer ou se baigner dès que les températures le permettent, j'adore être proche de la mer et pouvoir m'y rendre facilement pour me promener, chose que je ne pouvais pas faire lorsque j'habitais près d'Orléans ! ...


Avec les températures actuelles qui annoncent clairement l'arrivée imminente de l'été, j'ai comme envie de fraicheur dans mon assiette. Manger plus sainement, manger moins aussi surtout ... Je ne sais pas pour vous, mais depuis quelques jours, je subis tellement la chaleur que je n'ai pas du tout d'appétit ... Je pense que je pourrais me nourrir exclusivement de pastèque, de fruits et de thé glacé jusqu'à cet automne ...


Depuis quelques semaines, j'ai également repris une habitude que j'avais perdue depuis très longtemps, celle de lire aussi souvent que possible ! Il y a quelques années, je lisais énormément, puisque j'ai eu la chance de faire un stage d'un an en alternance en bibliothèque pendant mes études, puis de travailler dans deux médiathèques sur Nantes pendant quelques mois. Il est donc évident qu'à l'époque, je lisais beaucoup ! Depuis, j'ai perdu cette habitude, à regret, et ce n'est que récemment, et notamment grâce à Cultura, que j'ai envie de prendre davantage de temps pour lire.
En plus de m'avoir envoyé le livre "Shoot - Des photos qui vous ressemblent", dont j'avais parlé juste ici, ils m'ont également fait parvenir le livre "Green Life" de Victoria, du blog Mango & Salt (disponible ici), que j'avais très envie d'avoir entre les mains, puisque je suis son blog depuis des années ! Il est si complet que je pense être amenée à vous en parler plus en détails dans un prochain article (si cela vous fait envie). 
De plus, je viens d'accepter un nouveau partenariat avec Reech, pour recevoir certaines nouveautés des Éditions Robert Laffont et c'est donc trois livres que j'ai reçu de leur part il y a quelques jours : "La Lectrice" de Traci CHEE, "Tu tueras l'ange" de Sandrone DAZIERI, ainsi que "Follow Me Back" de A.V. GEIGER. 
Reste juste à savoir par quoi commencer ... 
Vous lisez quoi vous en ce moment ?


Kit de survie du jour + l'évidente "passion culotte & ventilo".
J'ai beau être en repos depuis samedi soir, hier je suis restée à la maison toute la journée, sans aucune envie de sortir me confronter aux chaleurs indécentes de cette semaine ... On est seulement en juin, il fait 37 degrés, sérieusement ...
Dimanche, j'en ai profité pour faire une petite "coupe de printemps" à ma Maranta, trouvée il y a quelques mois chez JANE (jardinerie urbaine et récréative - située au 10 rue Mercoeur à Nantes), puisque certaines de ses feuilles avaient comme "brûlées" aux extrémités (sûrement un manque d'arrosage ...). À côté de ça, elle s'épanouit bien, et je la trouve parfaitement assortie au joli pot en marbre que m'avaient offert les nantais de chez Naarly, qui font tout à la demande, sur mesure et à la main !


Contrairement à moi, il semblerait que le soleil profite au moins à certaines !  Ces petites boutures récupérées il y a quelques mois à Trentemoult poussent tranquillement sur le balcon. Il s'agit de boutures de deux plantes différentes, qui semblent bien cohabiter l'une avec l'autre, puisque ce n'est que depuis que je les ai réunies qu'elles semblent s'épanouir ! J'adore observer l'évolution des quelques petites plantes que j'ai à la maison, et j'ai d'ailleurs mis dans l'eau deux noyaux d'avocats il y a quelques semaines ! J'espère que ça va prendre ! 


Allez savoir pourquoi, depuis quelques mois, je jubile à la vue des jolies portes que je suis amenée à croiser dans les rues de Nantes (et même partout ailleurs). C'est le genre de choses qu'on ne remarque pas tout le temps, puisque si habituel dans le "paysage", et pourtant, si vous prenez le temps de regarder, il y en a de très jolies, cachées un peu partout ... 


Dimanche dernier, avec mon copain, nous avons été nous promener à Sainte Suzanne, une ancienne cité médiévale située à une quarantaine de kilomètres de Laval. C'était si joli que j'ai déjà hâte d'y retourner pour la découvrir plus longuement ... Bien que différente, Sainte Suzanne m'as fait penser à Trentemoult, un ancien port de pêche collé à Nantes. Les rues sont étroites, les fenêtres et les portes souvent ouvertes sur les rues, pourtant passantes. Beaucoup de fleurs, de couleurs, de petites plantes grasses sur le rebord des fenêtres ... Et des chats dans les rues. 
Si vous avez l'occasion d'aller vous y promener, je ne peux que vous y pousser ! Je suis persuadée que vous serez tout autant séduit(e)s que nous l'avons été ... 


Le 17 mai, j'étais invitée dans les locaux du Voyage à Nantes pour l'annonce de la programmation de ce dernier, qui se déroulera du 1er juillet au 27 août, dans la ville de Nantes, bien évidemment. Pleins de belles surprises à venir et surtout (parmi celles qui m'ont le plus marquées), l'annonce de l'installation d'un toboggan géant de 50m de long au château des Ducs de Bretagne; l'exposition "Seul avec la nuit" de H.R. Giger au Lieu Unique, où vous pourrez retrouver du 16 juin au 27 août,  l'univers du film Alien, de Ridley Scott; la réouverture du musée d'arts de Nantes, après six ans d'absence, avec un nouveau bâtiment dédié à l'art contemporain; l'oeuvre "Dépodépo" de Claude Ponti, habitué à animer le Jardin des Plantes; ainsi que l'installation d'une structure gisante à Graslin dans laquelle vous pourrez pénétrer pour vous rafraîchir, puisqu'il accueillera un brumisateur géant. Et encore pleins d'autres choses à découvrir tout au long de l'été !
Les locaux eux, sont à l'image du VAN (Voyage à Nantes), il n'y a pas de doutes ! Un scooter à paillettes qui tourne sur lui-même (vous pouvez tous ranger vos boules à facettes !), suspendu au dessus d'un filet tendu (avec le vide en dessous ...). 
L'occasion également de faire de jolies rencontres, et d'apprendre à découvrir un peu plus celui qui se cache dans les cuisines de By Sainbioz, l'un de mes restaurants favoris sur Nantes, de Kevin (a.k.a @lekeketatoue), un client au travail, qui cache un compte Instagram dont je ne soupçonnais pas l'existence, et que j'aime beaucoup, et les retrouvailles, le temps d'une soirée avec Jassem (a.k.a @happyjassem), un ancien collègue de travail ! Une bien belle soirée ! 


Jeudi dernier, j'ai été voir Fight Club au cinéma. Oui, au cinéma ! J'avais déjà vu le film, bien sûr, mais seulement chez moi, et dans sa version française ... Je n'ai donc pas loupé l'occasion de le voir sur grand écran, en copie neuve, son et image remasterisés, et en version originale, cela va de soi ! L'Absurde Séance offre cette possibilité de revoir certains classiques, ou d'assister à des avant premières, des projections de films de série B, des nanards, films gores, et j'en passe. Je ne peux pas me permettre d'aller voir chaque film projeté dans le cadre de l'Absurde Séance au Katorza (cinéma artistique situé au 3 rue Corneille, à gauche du théâtre Graslin), mais j'aime tout particulièrement l'ambiance et la programmation, et je pense d'ailleurs qu'il serait très intéressant de vous en parler plus en détail un jour ou l'autre ici, sur le blog. Pour les nantais(es) qui me suivent, y êtes-vous déjà allés ?


Pour finir, Lillium m'as envoyé une carte postale bien spécifique lors de son séjour au Japon, puisqu'il s'agit d'une Gotochi Card de Kyoto, représentant les célèbres Geïsha. Une délicate attention de sa part, puisqu'elle s'est souvenue que je "collectionne" (tant bien que mal) les Gotochi Card, dont je vous avais déjà parlé dans un article complet à ce sujet, juste ici
C'est très difficile de recevoir ce genre de cartes, puisqu'elles ne sont vendues qu'au Japon, et qu'elles sont différentes en fonction des préfectures ... (je vous laisse vous renseigner à ce sujet dans l'article qui leur est dédié).

On se retrouve dans quelques semaines pour un nouvel article comme celui-ci ? :)
Bonne semaine ! 

-----------------------------------------------------------------------------------------------------

Retrouvez-moi sur Instagram : @molaireettentacules
(alors, qu'en avez-vous pensé ?).
Lire la suite Lire la suite Lire la suite