lundi 18 janvier 2016

Δ Agent Paper .


Qui dit nouvelle année, dit aussi, parfois, nouvel agenda. Histoire de prendre pendant au moins quelques mois la légendaire résolution d'être organisée et de noter toutes ces petites choses qu'il faudra prendre grand soin de ne pas oublier au fil de l'année (résolution que je vais encore délaisser lâchement dans quelques moins, comme à mon habitude).

Cette année, j'ai choisi de faire dans le "local" en découvrant, complètement par hasard sur Twitter, la marque rennaise "Agent Paper" et son agenda "Autruche" tout de rose vêtu (avec le titre de l'agenda dans la version "dorure"). 
Je ne suis habituellement pas très adepte du rose, mais l'effet de dorure sur la couverture m'as semblé plus jolie que la version vernie, et effectivement, c'est au final un très bel agenda. 

Ce qui m'as surtout séduite chez "Agent Paper", c'est qu'en plus d'être une marque "du coin" (vivant à Nantes depuis quelques années maintenant, Rennes est une ville plutôt proche de chez moi), ils sont dans une démarche écologique puisque tout les objets conçus et vendus par la marque sont créés à partir de papiers inutilisés qui étaient restés dans leur stock, et toutes les créations sont également 100% françaises et réalisées à Rennes. 

J'ai donc reçu cet agenda il y a quelques semaines et depuis le début de l'année je le remplis doucement et avec soin, afin d'y noter tous mes rendez-vous, mes idées d'articles, mes petites choses à ne pas oublier, etc. 
Il est très bien conçu et pensé, très féminin, épuré et bonne nouvelle, il est actuellement toujours soldé sur l'e-shop de la boutique. 

Ils proposent également de nombreux articles de papeterie et plus généralement de décorations papier (têtes d'animaux en 3D, suspensions, affiches, cartes, etc). 

---------------------------------------------------------------


Agent Paper 
6, rue de Bertrand 35000 Rennes 
02 99 63 46 68 
(Ouvert du Lundi au Samedi, de 10h00 à 19h30).

Rendez-vous sur Hellocoton !

dimanche 22 novembre 2015

Δ Postcrossing (Définition & Premiers échanges) .

Il y a maintenant un peu plus d'un mois, je me suis lancée dans l'aventure du Postcrossing.
Je venais de recevoir une carte postale et, plutôt amusée de recevoir une carte dans ma boîte aux lettres (alors que je n'en avais pas reçu depuis des années), je me suis souvenue avoir entendu parler, il y a un bon moment déjà, d'un site qui proposait à qui voulait s'y inscrire, d'envoyer des cartes postales à de parfaits inconnus un peu partout dans le monde. Et d'en recevoir à son tour, bien évidemment. 
Séduite par l'idée de recevoir autre chose que des factures dans ma boîte aux lettres (même si parfois quelques lettres et colis viennent égayer un peu mes journées), je me suis inscrite sur le site.

Malgré le fait que le site soit en anglais, l'inscription et la compréhension du concept, se fait très facilement. Une fois votre inscription validée, on vous propose de remplir votre profil. Photo, âge, localisation, langues parlées/comprises/souhaitées, souhaits de réceptions et description générale de votre petite personne. 
En effet, il est vivement conseillé de remplir au mieux son profil, afin de recevoir des cartes postales qui seront, je l'espère pour vous, le plus proche de ce que vous souhaitez recevoir (et le tout, se fait encore une fois, en anglais, pour être compris de tous). 
J'ai pour ma part indiqué que j'avais une préférence pour les cartes postales dans certains thèmes bien particuliers, tout en précisant que si la personne qui tombait sur mon profil ne pouvait pas satisfaire ma requête, je lui faisais malgré tout entièrement confiance pour m'envoyer une carte postale qui me ferait plaisir. 

La sélection de vos "correspondants" se fait d'ailleurs de manière complètement aléatoire. Après votre inscription, vous avez la possibilité de recevoir l'adresse (et le profil) de cinq personnes, qui vous sont proposées sous forme de "tirage au sort". Il vous faut alors visiter le profil de chacun d'entre eux, respecter (ou non) les demandes particulières et envoyer vos cartes.
Chaque envoi se voit attribuer un numéro d'identification qu'il ne faut surtout pas oublier de noter sur chaque carte postale concernée. Une fois reçue, la carte est enregistrée par le destinataire, prise en photo (si vous ne l'avez pas déjà fait) pour remplir votre "mur d'échange" et la personne peut vous envoyer un petit message pour vous répondre. 

J'ai donc eu l'adresse et le profil de cinq personnes à qui j'ai envoyé mes cartes postales. 
J'avais tiré au sort une adresse au Sri Lanka, d'un homme qui disait aimer les arts martiaux et à qui j'ai envoyé une carte postale de l'exposition "Samouraï, 1000 ans d'histoire du Japon" que j'avais retrouvé chez moi. Je l'ai aussi envoyée à une femme vivant aux Etats-Unis, qui disait dans son profil pratiquer le Taïko (danse japonaise avec de gros tambours). J'ai également envoyé deux cartes des machines de l'île de Nantes (que j'avais acheté il y a des années !) à une femme vivant en Allemagne qui souhaitait une carte en rapport avec ma ville et l'autre à une petite mamie de 64 ans qui vit au Canada et souhaitait une carte locale et colorée. La dernière a été envoyée en Russie, à une jeune femme qui aime la féérie, la science-fiction, le steampunk, les tigres (etc), pour qui j'ai choisi une carte de Mark Ryden au dos de laquelle, en plus d'une petite présentation, j'ai collé un stickers avec un des tigres de la tatoueuse Alix Gé

Voici quelques-unes des cartes qui sont parties en Allemagne, au Canada et en Russie :


J'ai à mon tour reçu cinq cartes, qui venaient de Seattle, Cardiff, d'Allemagne (x2) et de Corée du Sud. J'ai même eu la surprise de recevoir une carte d'une jeune femme qui portait le même prénom que moi mais écrit différemment (Charlène n'étant pas, à la base, un prénom très répandu).
Certaines cartes sont envoyées selon mes requêtes. Je pense notamment à celle de Totoro, envoyée de Corée du Sud par une jeune femme qui a pris soin de décorer le dos de sa carte avec des stickers et plusieurs jolis timbres et qui m'as conseillé deux chansons en détaillant la signification d'un des timbres, relatant une tradition de son pays. Ainsi que celles que j'ai reçu d'Allemagne, l'une qui était en noir et blanc avec moustachus, femmes et enfants, buvant de la bière, en costumes d'époque, ou bien la carte d'une illustration (datant de 1953) d'un des sept nains tatoué sur le ventre.
Les deux autres ne me plaisent pas, visuellement, mais c'est très plaisant de rentrer du travail et de trouver une carte postale dans sa boîte aux lettres, de la lire, de regarder d'où elle provient, puis d'envoyer un petit message à son propriétaire sur le site.
Je suis vraiment tombée "amoureuse" de ce concept. Et j'ai déjà entraîné quelques amis et collègues dans l'aventure, qui sont tout autant ravis que moi par le principe.


Pour le moment, en 42 jours d'inscription j'ai envoyé cinq cartes et j'en ai reçu le même nombre. Six autres attendent d'être envoyées (j'ai déjà tiré les adresses au sort). Certains pays reviennent très régulièrement, dû au nombre d'habitants inscrits (je pense à l'Allemagne ou la Russie, par exemple) selon mes recherches à ce sujet, mais il existe aussi des pays dans lesquels une seule personne est inscrite ! Mes cartes, elles, ont parcourues une distance de 28 467 km ! 

Je compte, pour le coup, lancer une sorte de nouvelle rubrique sur le blog, qui présentera régulièrement mes réceptions et envois (un peu comme le fait déjà Sophie sur son blog "Le Heaume de la Mort"). Si cela vous intéresse, je pense également faire prochainement un article sur le matériel que j'utilise pour le Postcrossing, les cartes que j'ai en stock, quelques bonnes adresses, etc. 

Voici mon profil, si cela peut vous donner des idées ou si certain(e)s sont curieux(ses) de regarder ce qui se trouve dans mon "mur de cartes" (on y voit celles que j'ai reçues, celles envoyées et mes favorites). Si vous êtes déjà inscrites ou que vous avez l'intention de le faire, n'hésitez pas à me donner le lien sous cet article et/ou à me parler de votre expérience.

HAPPY POSTCROSSING 

Rendez-vous sur Hellocoton !

vendredi 20 novembre 2015

Δ Produce Candles & Rewined .

L'automne est bel et bien installé. Les jours froids sont là. On ressort collants et parkas et à la maison, c'est aussi le retour du plaid et des bougies. 
J'ai tendance à faire bruler des bougies toute l'année mais il s'avère que l'automne et l'hiver sont les deux périodes de l'année où j'en consomme le plus. 
Depuis quelques années, j'ai testé toutes sortes de marques (Yankee Candle et Kringle Candle pour la grande majorité. Ainsi qu'une bougie aux Pommes Cuites de chez Salt City que j'avais beaucoup aimé !), mais cette fois-ci, j'ai eu l'occasion de tester deux nouvelles marques de bougies. 
Il s'agit de Produce Candles et Rewined, toutes deux vendues sur le site All Home Everything


On commence avec la marque Rewined. Basée sur le principe de l'upcycling, chaque bougie, coulée dans une ancienne bouteille de vin, est réalisée de manière artisanale, puis cachetée, datée et porte les initiales de la personne qui l'a fabriquée. Elles reproduisent fidèlement les odeurs de certains vins, en laissant un parfum délicat, peu entêtant et plutôt discret. 
Adam Fetsch, créateur de la marque, a rapporté un jour chez lui des bouteilles vides du restaurant dans lequel il travaillait. Après avoir essayé (en vain) de les scier pour en faire des verres à vin (qui étaient trop épais pour cette utilisation), sa femme lui aurait suggéré d'en faire des bougies. 
Rewined propose un large choix de bougies : Champagne, Cabernet, Merlot, Pinot Gris, Chardonnay, Sauvignon Blanc, et tant d'autres. 

Mon choix s'est porté sur la bougie "Pinot Noir" (figue, cranberry, musc, violette, notes de terre et de cuir).
L'odeur est très originale et c'est une bougie comme jamais je n'en avais fait bruler auparavant. Les notes alcoolisées apportent une touche très singulière. Ce n'est pas ma bougie favorite parmi toutes celles que j'ai été amenée à tester mais l'odeur est malgré tout très agréable. 
Le packaging me plaît énormément. Tant pour la bougie en elle-même que pour le carton qui est, lui aussi, recyclé. 
C'est, à mes yeux, une bonne idée de cadeau, pour les amateurs de bons vins, pour un clin d'oeil plutôt original et à consommer sans modération ! 


Produce Candles est une marque qui nous vient tout droit des Etats-Unis, née en Caroline du Sud, plus exactement. La marque est 100% naturelle, puisque les bougies sont confectionnées avec de la cire de soja et des mèches en coton, le tout dans un pot en verre recyclable (type Mason Jars !). C'est une marque familiale, qui souhaite mettre en avant des senteurs originales telles que la tomate, la carotte, la coriandre, le melon, le radis, le chou kale, le miel, le romarin, la rhubarbe, la figue, et tant d'autres. 
Doux, terreux, croquants, épicés, chaque parfum représente la culture de la terre et est un hommage aux récoltes. 

J'ai beaucoup aimé le concept, les odeurs originales (je serais très curieuse de sentir celle à la tomate, par exemple !). Pour le coup, j'ai préféré jouer la carte de la sécurité en choisissant une odeur que j'aime, puisque mon choix s'est porté sur la bougie au Miel. Elle sent très bon, embaume bien la pièce, mais se consomme un peu rapidement à mon goût. Par ailleurs, j'ai malgré tout hâte de finir cette bougie afin de réutiliser le contenant. 

Vous pouvez vous procurer les senteurs de votre choix sur la boutique en ligne de All Home Everything

Et vous, des marques à conseiller ? 

Rendez-vous sur Hellocoton !