vendredi 15 septembre 2017

Monsieur Marguerite - une box fleurie au fil des saisons.

Hier matin, après avoir passé plus d'un an à admirer chacun des bouquets de Monsieur Marguerite sur les photos de leur compte Instagram, j'ai eu la chance de recevoir le bouquet "Monsieur Work", grâce à la plateforme YOÔ Paris

Une magnifique composition de saison pour la rentrée à la Marguerite High School
des chardons Orion Questar pour donner un peu de piquant au bouquet, un hortensia Rubyred, quelques roses Sweet For Tone qui illuminent le tout avec leur teinte poudrée, un chrysanthème Anastasia Star Pink, de jolies fleurs Sanguisorba Red qui s'échappent de l'ensemble, des astrances Billion Star que j'avais découvertes il y a quelques mois dans le joli bouquet d'Anouk Autier offert par mon petit chaton lillois, du sedum Spectabile Vert & Rose, et des feuilles de cassis pour habiller le tout. 


Monsieur Marguerite ce n'est pas que ce bouquet magnifique que je vous présente aujourd'hui, c'est avant tout une box mensuelle pour un bouquet unique, chaque mois ! 
Des fleurs de saisons, fraîchement coupées pour des compositions florales surprises, puisque tous les mois, l'artisan fleuriste de Monsieur Marguerite réalise trois bouquets différents (soit un par semaine) pour vous garantir un peu de magie au moment d'ouvrir votre colis. 

Pour s'abonner, les choix sont multiples : vous pouvez choisir la taille du bouquet (cornet simple - 15 à 20 tiges ou cornet double - 25 à 30 tiges), la durée (1 mois / 3 mois / 6 mois / 1 an), ainsi que la date de livraison.
Concernant la livraison justement, il est possible de recevoir votre bouquet en choisissant le jour de passage du transporteur (pas moins de 8 dates disponibles pour le mois d'octobre), livré avant 13h en France Métropolitaine (hors Corse) ou le soir même de votre commande, entre 19h et 22h, si vous habitez sur Paris.


Vase en céramique - 8,28 (Søstrene Grene - collection actuelle• Tasse blanche en porcelaine effet dentelle (Monoprix) • Cruche en grès - 5,44 (Søstrene Grene - collection actuelle) • Echeveria / Succulente (Arrée Succulentes)


Les bouquets sont envoyés très rapidement après la conception (au plus tard le lendemain), pour vous garantir de recevoir à la maison un bouquet frais qui pourra durer le plus longtemps possible. 

Bien que le joli packaging en carton pourrait presque vous donner envie de vous économiser l'achat d'un vase, celui-ci n'est pas conçu pour cet usage. 
Le réservoir d'eau intégré à l'emballage cartonné s'avérera insuffisant très rapidement, puisque conçu pour garantir la fraicheur de vos fleurs durant le transport et la journée au cours de laquelle vous êtes livré. Au delà des 24 premières heures après la date de livraison, vous risquez d'accélérer la dégradation de votre bouquet ... En effet, il est important de changer l'eau de votre vase tous les deux jours et de recouper légèrement les tiges en biais. 

Pensez bien à ces quelques conseils d'entretien de votre bouquet si vous voulez qu'il dure le plus longtemps possible ! Bien que chaque fleur est censée faner à son rythme, le bouquet devrait pouvoir tenir entre 6 et 7 jours si vous ne changez pas l'eau et entre 9 et 10 jours pour celles et ceux qui ont la main verte. 


À l'occasion de la rentrée de ce mois de Septembre, Monsieur Marguerite propose à ses abonnés de télécharger gratuitement le kit Marguerite High School, composé d'un semainier, d'une "to do list", d'une guirlande, de fanions et d'un fond d'écran à adapter à l'écran de votre téléphone et/ou de votre ordinateur, dans un pattern végétal peint à l'aquarelle décliné sur plusieurs supports pour une rentrée fleurie.

Enfin, Monsieur Marguerite organise chaque mois un concours pour offrir un mois d'abonnement supplémentaire à leur photographe préféré. En effet, si vous postez une photo de votre bouquet avec le #monsieurmarguerite, il se pourrait bien que l'équipe sélectionne votre photo pour vous offrir un mois de plus ! ❤ À vous de jouer !


--------------------------------------------------------------

Monsieur Marguerite

Site • Instagram • Facebook  Twitter 

 S'ABONNER 

mercredi 23 août 2017

Pilou - 14 ans / Premier bilan après 9 mois de cohabitation.

Cela fait maintenant presque 9 mois que j'ai adopté Pilou. Début décembre, j'avais été le chercher à Rennes, pour le sortir ENFIN d'une sacrée longue attente, puisque ce vieux papy aura passé deux ans et demi dans la famille d'accueil qui a bien voulu me le confier, alors qu'il avait déjà été un peu moins d'un an dans une première famille d'accueil avant ça ...
Il est né en 2003, a été trouvé dans la rue en juillet 2013, et ce n'est que le 7 décembre 2016 qu'il aura enfin trouvé une vraie famille définitive, avec moi. 


Cela fait donc un tout petit peu moins de 9 mois que je lui offre une petite retraite paisible à la maison, et j'avais très envie, suite à mon article sur les détails de son adoption, de vous faire une sorte de bilan de ses premiers mois passés avec lui.
(Le premier article étant lui, disponible juste ICI).
L'occasion pour moi de parler de ses petites habitudes, de répondre à quelques questions qu'on me pose encore parfois, et de motiver celles et ceux qui hésitent encore à adopter un animal âgé / en association / refuge, à franchir le pas.

En effet, je reste intimement persuadée qu'il est toujours préférable de délaisser les animaleries et de se pencher davantage sur le cas des refuges et des associations, qui encore aujourd'hui, débordent d'animaux abandonnés/maltraités par leur(s) précédent(s) propriétaires et qui n'attendent "que vous" !
Je peux bien évidemment comprendre les motivations de certains à privilégier les élevages pour l'adoption d'un chien notamment, qui demande bien plus d'éducation qu'un chat, et que beaucoup de propriétaires souhaitent mettre en place eux-mêmes de A à Z (ce qui n'est pas le cas lorsque l'animal a déjà connu d'autres humains, d'autres règles, etc ...).
Pour rappel, je n'ai pas adopté Pilou pour combler une envie d'avoir un chat à la maison, mais tout simplement car j'avais été particulièrement touchée par son histoire, détaillée sur le forum de l'association Félin Possible, d'où il vient. Je l'ai donc adopté pour qu'il soit enfin heureux dans une famille définitive, que par envie d'avoir un animal à la maison (moi qui m'étais promis de ne plus reprendre de chat, sachant que je vivrais surement un jour avec mon amoureux et son chat à lui, c'est raté !). Mais encore une fois, je vous laisse (re)lire l'article que j'avais publié il y a quelques mois, où je parle de tous les détails de son adoption (questions, doutes, précautions prises, etc ...), juste ICI.


   Est-ce que j'ai dépensé une fortune chez le vétérinaire ?
L'un des contre-arguments qui est beaucoup ressorti quand j'ai parlé d'adopter Pilou il y a quelques mois, c'était de me dire que j'allais dépenser une fortune en frais vétérinaires et qu'un vieux chat, c'était forcément pleins de problèmes de santé qui allaient me faire regretter mon geste. Et pourtant ... pas du tout (du moins pour le moment). Pilou se porte comme un charme. Je n'ai pas encore eu besoin de l'emmener chez le vétérinaire, malgré une petite frayeur récente.
Il y a quelques mois, je me suis rendue compte qu'il avait la mâchoire pleine de croutes, et en quelques jours, cela s'était étendu aux joues. J'ai appelé la clinique vétérinaire et fait de nombreuses recherches sur internet, puis pris la décision d'acheter une dose d'anti-puces, puisque mes recherches me poussaient à croire qu'il faisait une allergie aux puces. Je l'ai surveillé davantage les jours qui ont suivi l'application du traitement, faisant en sorte qu'il se gratte le moins possible, histoire de ne pas aggraver la situation, et en quelques jours, tout avait disparu. À part ça, absolument rien à signaler, pas de frais vétérinaires exorbitants comme on me l'assurait il y a quelques mois. Contre-argument irrecevable donc. 
Au niveau de son état de santé général, Pilou est un chat qui, comme j'avais eu l'occasion de le dire dans mon premier article, vomit très régulièrement. Petit goinfre avec un passé de chat abandonné qui n'as pas toujours mangé à sa faim, il engloutit beaucoup plus de croquettes qu'il ne devrait, et va me vomir tout ça dans un coin de l'appartement assez souvent. C'est un peu pénible quand un plaid ou le tapis se trouve sur son chemin, mais j'avais été prévenue, et je m'y suis habituée. 
Fun fact : lui qui a pour habitude de dormir sur un coussin à côté de ma tête, un peu plus en hauteur, quand je suis endormie, a bien failli un jour me vomir sur la tête ... Heureusement, je suis habituée aux bruits pré-régurgitation, et j'ai bondi hors du lit, Pilou dans les bras, à 4h du matin. On a connu meilleur réveil ...

   Bêtises et propreté :
L'avantage quand on adopte un animal âgé (ou du moins un chat adulte, avec un passé), c'est qu'il a déjà reçu une éducation, et normalement, est censé être propre. À vous de récolter tout les petits détails concernant son éducation et son comportement, afin de savoir s'il peut convenir à vos attentes et à votre mode de vie.
Dès le premier jour, Pilou a tout de suite trouvé la place de chaque chose, et notamment de la litière. Je n'ai jamais eu de pipi hors de la litière. Pas une fois ! Par contre, il y a quelques mois, allez savoir pourquoi, j'ai retrouvé plusieurs fois des excréments par terre dans l'entrée de mon appartement, non loin de la litière. Pourquoi, je ne sais pas. Peut-être une contrariété passagère ... J'ai surveillé sa santé, changé avec plus de régularité sa litière, et c'est passé. Peut-être que le fait qu'il louche ne l'aide pas à trouver l'entrée de la litière, qui sait ...
Au niveau des bêtises, il faut croire que Pilou est le parfait petit chat modèle et discipliné. Vu qu'il ne joue jamais et dort énormément, aucune bêtise n'est à déplorer pour le moment. Quelques morsures et coups de griffes les premiers mois, le temps de s'apprivoiser totalement, mais rien de plus.


   14 ans, c'est déjà un âge très avancé pour un chat ... Et s'il mourait demain ? 
Je ne vais pas vous mentir, j'y pense. En l'adoptant, je me suis dis que ce geste, je le faisais pour lui, pas pour moi. Ce qui a motivé mon choix de l'adopter, c'était l'idée de pouvoir lui offrir une belle retraite et tirer un trait sur toutes ces années à être maltraité, abandonné ou vieillir dans l'attente de trouver enfin une famille adoptive. Je me disais qu'importe le temps qui lui restait à vivre, tant qu'il finissait sa vie en étant heureux, c'était l'essentiel pour moi. 
Et pourtant ...
Pilou, c'est un chat qui m'est un peu "tombé dessus". J'ai craqué sur son profil, j'ai très vite pris la décision de l'adopter, et j'avoue que quand j'y pense, j'aurais pû être déçue de me retrouver face à un animal qui ne ressemblait pas tant que ça à la description qu'on faisait de lui sur le forum de l'association. En réalité, il s'est révélé bien au dessus de toutes mes espérances ... 
Je suis tellement attachée à ce chat, si vous saviez ...
Son passé joue surement beaucoup dans l'attachement que je lui porte, c'est vrai. J'ai d'autant plus d'émotions à son égard en pensant à ce qu'il a vécu, c'est évident.
J'avoue que je me surprends parfois à vérifier qu'il respire, si je m'aperçois qu'il dort depuis trop longtemps ... Je sais, ça peut paraître un peu ridicule, mais il est vieux, et même si je lui souhaite de partir dans son sommeil plutôt que de partir en souffrant, j'ai parfois peur de le retrouver là, inerte. C'est idiot vraiment, je sais, mais je l'aime tellement ... Ça ne fait QUE 9 mois, mais j'y suis tellement attachée ... Je ne préfère cependant pas trop y penser, je sais d'avance que ce sera très difficile pour moi de m'en remettre.
Cependant, j'y suis préparée. J'ai adopté Pilou en ayant pleine conscience du fait que je ne pourrais pas l'avoir à mes côtés aussi longtemps que si j'avais pris mon chaton. 14 années sont déjà gâchées. Et dire qu'il attendait d'être adopté depuis 2013 ...

   Habitudes et comportement : 
Comme je le disais juste au dessus, Pilou est un vieux chat, qui forcément dort beaucoup. En tout cas bien plus qu'un jeune chat, c'est certain. Il n'as donc pas les mêmes habitudes et centres d'intérêts qu'un chaton. Il préfère passer des heures à dormir, collé à moi, que de jouer avec tout ce qui rends habituellement très joueur un chat. Ici, pas de boules de papier aluminium, ficelle, objets qui roulent, laser et j'en passe. Pilou s'en fiche royalement !! C'est même assez comique de voir à quel point il fait preuve d'un désintérêt total à l'égard de ce qui normalement devrait l'émerveiller.
Son truc à lui c'est venir à côté de moi, s'asseoir, me fixer droit dans les yeux (tant bien que mal malgré la loucherie), et miauler pour que je lui fasse une place. Chaque fois, j'ai l'impression de me faire réprimander si j'ai le malheur de ne pas avoir laissé assez de place pour lui à côté de moi ou si un objet occupe l'espace, puisqu'il miaule en me fixant jusqu'à ce que je me décale. 
Au moment où j'écris ces lignes, il est d'ailleurs en train de miauler (pleurer serait sûrement plus juste ...) parce que je suis entourée d'affaires qui l'empêche de se blottir contre moi. Cette petite Drama Queen ... 
Il vient aussi beaucoup réclamer que je lui caresse la tête, se frottant de lui-même contre ma main jusqu'à ce que je le fasse par moi-même.
Quand je me suis absentée plusieurs heures (ou que j'ai été à Laval voir mon copain), il m'accueille en se frottant la tête (parfois avec un peu trop d'enthousiasme) aux murs de mon appartement, me suivant dans toutes les pièces. 
Enfin, il ronronne tout le temps ! Il suffit de prononcer son nom pour déclencher un ronronnement très sonore. ❤ En somme, c'est un chat extrêmement calme, qui se déplace toujours doucement dans l'appartement, ne joue pas, dors beaucoup, semble très attaché à moi, et réclame beaucoup de signes d'affection. 



   Si c'était à refaire, le referais-je vraiment ? Ai-je parfois des regrets ?
Évidemment, je le referais. J'aurais d'ailleurs aimé connaître son existence bien plus tôt, histoire de l'avoir auprès de moi un peu plus longtemps. Mais les choses sont ainsi faites ...
Je n'ai jamais eu aucuns regrets. Bien au contraire. 

   Qu'en pensent les réfractaires du début ? Quelles sont les retombées de son adoption ?
Les personnes qui étaient, avant son adoption, les plus réfractaires à l'idée que j'adopte un chat âgé sont aujourd'hui celles qui me demandent le plus de ses nouvelles et qui disent l'aimer sans même le connaître vraiment. 
Les retombées ont été nombreuses puisque j'ai reçu des messages de certaines personnes me disant qu'elles avaient elles aussi adoptées un chat âgé et/ou en refuge/association à force de me voir parler de Pilou. J'ai été chaque fois très émue de recevoir les témoignages et photos de ces adoptions qui avaient visiblement été motivées par mon histoire avec lui. 
Et puis, il semblerait surtout que je rende un chat heureux ... 


Ce gros article était pour moi l'occasion de parler de lui, mais surtout, de pouvoir répondre à certaines questions, de faire tomber les préjugés sur les chats âgés, et d'inciter celles et ceux qui voudront bien me lire à adopter en association.
Pour les nantais(es), et je sais que vous êtes nombreux à me lire, Rennes n'est qu'à une heure de route, et l'association "Félin Possible" cherche encore à placer tout un tas de chats sûrement aussi adorables que mon Pilou. Il y a aussi très probablement tout un tas d'autres associations et refuges dans le coin et un peu partout en France.

Je serais ravie, au travers de cet article, de discuter avec vous, de Pilou, mais aussi et surtout d'échanger sur vos expériences à vous ! Si vous aussi avez adopté en asso / refuge / SPA et que vous avez adopté un chat âgé ou même malade (ou même si vous avez adopté un chaton), je serais ravie que vous partagiez votre expérience et votre histoire plus bas, afin de peut-être motiver un peu plus les craintifs qui passeront par ici. 
En tout cas c'est sûr, vous allez entendre parler de ce p'tit gars aussi longtemps qu'il vivra ! 



Et pour suivre d'un peu plus près ces petites "aventures", n'hésitez pas à me suivre sur Instagram, je poste de nombreuses photos de lui (et petites vidéos en Insta Story).

vendredi 11 août 2017

DODOW - Marchand de sable 2.0 .

Il y a un peu plus d'un an, j'étais quelque peu sortie de ma zone de confort en publiant sur le blog un article à propos du sommeil. C'était là un sujet complètement hors de mes habitudes, mais j'avais pris beaucoup de plaisir à l'écrire et à échanger sur le sujet avec vous par la suite.
(Article toujours disponible ICI).
Parmi les nombreux conseils qui m'avaient été donnés à l'époque, se trouvait le "Dodow", un petit objet tout rond à poser sur la table de nuit, pour faciliter l'endormissement. 
J'avais déjà croisé ce petit objet chez Nature & Découvertes et dans une boutique à Laval, et je me souviens avoir toujours été assez intriguée par ses promesses. Donc, quand la marque m'a proposée de m'envoyer le produit, je n'ai pas hésité très longtemps à accepter la proposition qui m'était faite. 


Le principe du Dodow est donc, comme je le disais un peu plus haut, de faciliter l'endormissement via un moyen on ne peut plus simple : respirer en rythme avec la lumière bleue qu'il projette au plafond. Soit une utilisation à la portée de tous ! 
Si vous synchronisez votre respiration avec le mouvement du faisceau lumineux (inspirez quand il s'étend, expirez quand il rétrécit), votre flux de pensées diminue automatiquement, vous accordez moins d'importance à celles-ci et vous accélérez donc votre endormissement. 
Comme l'explique si bien la vidéo de présentation du Dodow, en vous concentrant sur le fait que vous n'arrivez pas à dormir, et en essayant de chasser vos pensées, vous en créez d'autres ...
Ici, le but est de ne pas se forcer à trouver le sommeil, mais plutôt de concentrer l'attention sur la lumière bleue, afin de ralentir progressivement votre respiration, et donc de vous endormir doucement, presque sans y penser. 


Dans le principe donc, j'étais plutôt convaincue par la méthode, mais restait juste à l'essayer en espérant que ça fonctionne sur moi, grande prêtresse du sommeil chaotique ...
En effet, comme j'avais eu l'occasion d'en parler dans mon précédent article au sujet du sommeil, il y a bien des raisons pour s'empêcher de dormir convenablement et repousser sans cesse l'heure d'aller se coucher. Je suis de celles qui ont bien du mal à éteindre téléphone et ordinateur, adepte du "un dernier tour sur Instagram / un dernier épisode de ma série du moment et après je vais me coucher", sans pour autant y parvenir. Un épisode en entraine un autre, vous connaissez la chanson ...
Je ne dis pas qu'arrêter de regarder des séries avant de dormir serait la solution à mon problème, mais j'ai pris l'habitude d'avoir un écran sous les yeux avant de dormir et ça n'arrange pas les choses, au contraire, c'est bien connu.
Le Dodow était donc plus que bienvenu pour tenter une approche différente, et qui, très honnêtement, fonctionne à merveille sur moi, bien que je ne l'utilise pas tous les soirs.


Il est donc possible de lancer le Dodow pour un "exercice" durant au choix, 8 ou 20 minutes. Jusqu'à présent, j'ai toujours programmé l'objet pour m'endormir en seulement 8 minutes, et il m'en as toujours fallu bien moins que ça pour trouver comment s'endormir avec bien plus de facilité !
Après avoir lancé le Dodow, il me suffit généralement de quelques minutes pour sentir mes paupières se fermer progressivement, me sentir soudainement fatiguée et trouver le sommeil sans même y penser ! J'avoue que je suis vraiment étonnée d'une si grande efficacité sur moi avec cette méthode ! En m'intéressant davantage aux recommandations d'usage, je pensais devoir utiliser le Dodow 20 minutes à chaque fois et à peine 8 minutes me suffisent ... C'est bien plus que ce que j'espérais obtenir suite à ce test !
La première utilisation est un peu déroutante, puisque j'avais tendance à me forcer à être en rythme avec la lumière qui s'étend et se rétracte très lentement, mais au final, l'important et de s'adapter au rythme, sans vouloir être à tout prix parfaitement synchronisé. Mais après quelques utilisations, on s'habitue, et ça fonctionne (sur moi en tout cas !).
Je ne peux donc que vivement recommander le Dodow à celles et ceux qui, comme moi, peinent à s'endormir, pour quelques raisons que ce soit ! Le site propose en plus un remboursement sous 20 jours si vous constatez ne pas réussir à vous endormir plus vite que d'habitude ! 


Et vous, au final, avez-vous des conseils à me (nous) donner ? Des petits rituels "pré-dodos" qui vous aident à mieux dormir ou justement, des choses à éviter ?

--------------------------------------------------------------

À retrouver ici :

Site  Instagram  Facebook 

 ACHETER LE DODOW 
Lire la suite Lire la suite